Marc Duval du Groupe Décoralium estime que l’industrie événementielle subira de lourdes pertes pour l’année 2020.
Marc Duval du Groupe Décoralium estime que l’industrie événementielle subira de lourdes pertes pour l’année 2020.

L'industrie événementielle écorchée par la pandémie: «pour nous, c’est la catastrophe»

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Chaque année, la saison estivale est un moment très attendu pour l’industrie événementielle qui fait des affaires d’or lors de cette période, en raison des nombreux événements festifs organisés. Juillet 2020, tout est toutefois au point mort dans la région. Les téléphones qui ont l’habitude de sonner à répétition ont maintenant laissé place au silence des plus complets et les cahiers de réservations qui étaient autrefois pleins à craquer sont maintenant vides. C’est le cas de le dire, l’année 2020 sera une année à oublier pour l’industrie qui a été fortement écorchée par la pandémie.