L’Halloween est reportée à vendredi dans plusieurs villes du Québec en raison de la pluie et des vents forts qui sont prévus.

L’Halloween reportée dans plusieurs villes: la pluie fait peur

TROIS-RIVIÈRES — Créatures mythiques, sorcières maléfiques, fantômes, licornes et monstres auraient bien aimé envahir la région comme prévu, le soir de l’Halloween. Malheureusement, la pluie et le vent vont gâcher la fête, en ce jeudi. Les prévisions météorologiques sont tellement mauvaises que plusieurs villes au Québec, dont Trois-Rivières, Shawinigan, Victoriaville et Drummondville, conseillent à leurs citoyens de reporter les festivités au vendredi 1er novembre.

«Nous nous sommes posé deux questions pour prendre la décision de demander à la population de reporter la fête de l’Halloween. Est-ce que c’est une raison de sécurité? Et est-ce que d’autres villes vont en ce sens? La réponse était oui aux deux questions», explique le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche.

La décision de plusieurs grandes villes du Québec, comme Montréal de même que des municipalités de la Montérégie et de l’Estrie, de reporter les célébrations de l’Halloween a donc grandement influencé la décision de Trois-Rivières. 

Du côté de Bécancour, La Tuque, Nicolet Saint-Alexis-des-Monts, entre autres, toutefois, tout se passera comme prévu le 31. «Nous croyons qu’un report de dernière minute pourrait semer la confusion et ne souhaitons pas que ceux qui n’auraient pas eu la consigne se butent à des portes fermées. Il appartient à chaque parent, comme c’est le cas lorsqu’il pleut ou neige lors de cette populaire fête, de juger de la situation», indique le communiqué de presse envoyé par Nicolet.

Environnement Canada prévoit en effet la venue d’un important système dépressionnaire pour jeudi et vendredi. Les sorcières pourraient facilement en perdre leur chapeau puisque les accumulations de pluie, qui devraient dépasser les 50 millimètres, seront accompagnées de vents robustes allant jusqu’à 90 kilomètres à l’heure, de quoi faire dévier la trajectoire des meilleurs balais volants et autres Nimbus 2000.

Bien sûr, les décisions des municipalités de tenir la fête le 31 octobre ou le lendemain le 1er novembre ont vivement fait réagir sur les médias sociaux. Les administrations municipales ont même pu mesurer le pouls de leur population via les nombreux commentaires laissés par les citoyens. Mais même si la fête aura lieu le 1er novembre à Trois-Rivières, le célèbre Elvis Lajoie a déjà annoncé qu’il accueillera quand même les enfants jeudi soir dans sa maison inspirée de Graceland du secteur Pointe-du-Lac.

Fort heureusement, plusieurs activités de l’Halloween auront lieu à l’intérieur, un peu partout dans la région. Elles devraient donc se dérouler comme prévu à moins d’avis contraire de la part des organismes qui les ont préparées.

Pour une, la Maison des grands-parents de Trois-Rivières, un organisme qui encourage le développement des liens intergénérationnels, reporte son activité à vendredi. Elle transformera ses locaux en un véritable tunnel hanté. Sorcières et créatures étranges seront présentes pour offrir des bonbons. Le tout se déroulera de 15 h à 19 h derrière le 750 rue Carrier, près du Costco à Trois-Rivières.

Saint-Tite n’est pas en reste, cette année, puisque les cow-boys ne sont pas morts de fatigue. Ils ont décidé de venir hanter la population jeudi, 31 octobre et vendredi, 1er novembre. Il s’agit de la première édition de l’Halloween cowboy du Comité culturel. Le 31, il y aura distribution gratuite de bonbons aux enfants et de potage chaud aux parents, de 16 h à 21 h. Le 1er novembre, de 18 h à 21 h, un parcours hanté sera proposé aux petits et grands, incluant distribution de bonbons et de frissons. Le lieu hanté se situe au 661 rue Notre-Dame au Village western Kapibouska, donc à l’abri de la pluie.

Beaucoup de choses sont également prévues du côté de Sainte-Anne-de-la-Pérade. La maison des jeunes organise un parcours sous le thème d’Alice au pays des merveilles. L’animation se fera au Shack La Pérade, 230 rue Sainte-Anne et sera assurée par les adolescents comme prévu, le 31 octobre, de 17 h à 19 h. À 19 h, le même soir, les enfants sont conviés au spectacle Grenouille, Vadrouille et Citrouille. Cette activité sera précédée d’un souper aux hot-dogs, à 17 h, organisé par le Club Optimiste. Le 1er novembre, à 18 h 30, la maison des jeunes organise une disco au centre communautaire. Par la suite, à 20 h, les adultes sont invités au centre récréatif où se déroulera le cirque insolite Freak Show.

Un citoyen de la rue Courcelette, secteur Trois-Rivières-Ouest, Jean-Paul Désilets, a décidé pour sa part de transformer sa maison en parcours d’Halloween. En avant-midi, le 31, il recevra classe par classe les élèves de l’école primaire Richelieu qui est située juste en face de chez lui. Le public aussi est invité à venir voir ses impressionnantes décorations faites de ses mains qu’il entend rendre accessibles jusqu’à lundi.


Saint-Élie-de-Caxton prépare aussi des activités le soir du 31, mais la météo pourrait malheureusement affecter le sympathique projet de la Fanfare monstrueuse qui a l’intention de présenter un «Déambulatoire citoyen insolite». Pour l’instant, l’activité est toujours prévue, mais les organisateurs pourraient décider de la reporter ou de l’annuler quelques instants avant le grand départ selon l’intensité de la pluie. 

Les membres (ou non) de la fanfare incitent en effet les virtuoses aux voix fausses et aux guitares sans cordes à se joindre à la parade. Le départ aura lieu au Rond-Coin à 19 h et tous ces beaux monstres se mettront en direction du Garage culturel dans la cacophonie la plus complète. «Alcool et drogues interdites, mais le sucre est toujours légal», précise le comité organisateur. Pour la première fois, le sentier du Rond-Coin se transformera en parcours ensorcelé. Entre 13 h et 20 h, les enfants pourront en effet aller y cueillir leurs bonbons qui, espérons-le, ne fondront pas sous la pluie. Au Coin café-bistro, il y aura également un 5 à 9 franco yé-yé 80 «pour les vieux immatures qui se déguisent encore», précise le comité. Les costumes les plus originaux seront récompensés.

Les festivités de Saint-Élie-de-Caxton ne se termineront pas sans une action écologique. Du 1er au 3 novembre, la population est invitée à venir déposer ses citrouilles à l’entrée du Rond-Coin qui s’en servira pour enrichir son compost.

À partir de 18 h, le 31, le Centre d’entraide aux Rayons du Soleil invite la population à la 10e édition de sa Maison des horreurs. Pour une troisième année, le Centre offre également le Parcours enchanteur d’Harry Potter au cours duquel les visiteurs apprendront à fabriquer des potions magiques. Bonbons et bricolage font partie des activités. Ça se passe à l’intérieur, donc beau temps mauvais temps, au 268, avenue de Grand-Mère, à Shawinigan.

Une autre maison hantée attend les becs sucrés le 31 octobre. Les scouts de 7 à 17 ans invitent en effet la population à la maison hantée du parc Quirion, secteur Trois-Rivières-Ouest, de 18 h à 21 h (6470 rue Quirion). Bonbons jusqu’à épuisement des stocks.

La Direction de la police de Trois-Rivières devait assurer une présence accrue de ses effectifs, jeudi soir, afin d’augmenter la surveillance des secteurs résidentiels et des artères principales. Cette opération a été reportée à vendredi soir en raison du mauvais temps.

Les policiers feront une distribution de friandises et de bracelets réfléchissants qui permettront aux jeunes d’être plus visibles. Il est recommandé aux parents de marcher avec leur enfant plutôt que de le suivre en automobile afin de réduire la circulation automobile et les risques d’accident.

À Nicolet, les effectifs policiers et de l’École nationale de police du Québec se mobiliseront jeudi, comme prévu. À Bécancour, la sécurité sera assurée par les pompiers jeudi également.

Avec la collaboration de Gabriel Delisle