Contenu commandité
L'Halloween ... à deux mètres
Dossier
L'Halloween ... à deux mètres
Bien des petits monstres et des jolies sorcières n’auront plus à se poser la question: il y aura bel et bien une fête de l’Halloween en cette année de pandémie. Une collecte de sucreries qui aura toutefois une couleur particulière, puisqu’elle sera teintée des mesures sanitaires et de distanciation sociale. Mais même à deux mètres, on n’empêchera pas la magie d’opérer encore cette année.
Partager
L’Halloween... à deux mètres!

Actualités

L’Halloween... à deux mètres!

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Bien des petits monstres et des jolies sorcières n’auront plus à se poser la question: il y aura bel et bien une fête de l’Halloween en cette année de pandémie. Une collecte de sucreries qui aura toutefois une couleur particulière, puisqu’elle sera teintée des mesures sanitaires et de distanciation sociale. Mais même à deux mètres, on n’empêchera pas la magie d’opérer encore cette année.

Pour les différentes villes de la région, l’annonce faite jeudi après-midi par le premier ministre François Legault est arrivée à point, puisque certains craignaient devoir prendre des décisions déchirantes devant le délai d’organisation qui se faisait de plus en plus court.

Pas de Tournée des becs sucrés à Louiseville

Actualités

Pas de Tournée des becs sucrés à Louiseville

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Louiseville — Une tradition louisevilloise prend le bord en 2020. La Tournée des becs sucrés, l’activité par excellence de l’Halloween dans la ville hôtesse de la Mauricie, est annulée en raison de la pandémie.

Cette activité festive réunit plusieurs centaines d’enfants au centre-ville de Louiseville chaque année. La tournée en aurait été à sa 13e année en 2020, mais le conseil municipal de Louiseville renonce à sa présentation.

Les tirelires de Leucan deviennent virtuelles

Actualités

Les tirelires de Leucan deviennent virtuelles

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Les traditionnelles tirelires de carton que les enfants portaient autour du cou pendant leur tournée de bonbons d’Halloween ne sont plus. Avec cette pandémie qui menaçait, encore tout récemment, la tenue de cette fête très populaire et la nécessité de respecter la distanciation sociale, Leucan a en effet décidé d’accélérer le projet qu’il envisageait de faire de toute façon: rendre les tirelires virtuelles.

Catherine Gélinas, chargée de projet chez Leucan Mauricie et Centre-du-Québec ne cache pas que les écoles, déjà débordées par la COVID, sont ravies de ce virage numérique. Plus besoin de préparer les tirelires, de les recueillir et de compter les sous. C’est par Internet que tout se fera, cet automne, grâce à un simple lien.