Les vignobles Le Fief de la rivière et Domaine du Clos de l’Isle ouvriront leurs portes au public lors des deux premières fins de semaine de juin. Sur la photo: Daniel Harrisson, propriétaire du Domaine du Clos de l’Isle, Gaétanne Lambert, du Domaine du Clos de l’Isle, Irène Côté, de la Caisse Desjardins Godefroy, Monique Pinard, du vignoble Le Fief de la rivière, et Jocelyn Hébert, propriétaire du vignoble Le Fief de la rivière.

Les vignobles ouvrent leurs portes

BÉCANCOUR — Afin de souligner le lancement de la saison viticole à Bécancour, les vignobles Le Fief de la rivière et Domaine du Clos de l’Isle ouvriront leurs portes au public gratuitement les 1, 2, 8 et 9 juin prochains, entre 10 h et 17 h.

«Ça donne vraiment un signal d’envoi», indique Daniel Harrisson, propriétaire du Domaine du Clos de l’Isle. «Les gens se rappellent de notre vignoble et reviennent, donc c’est intéressant de faire cette activité-là en début de saison», dit celui qui participe à ce type de journée portes ouvertes depuis maintenant 10 ans.

Les deux vignobles participants organiseront lors de ces deux fins de semaine des dégustations de vins de 2017 ainsi que de produits locaux, en plus de visites guidées de leurs installations.

Du côté du vignoble Le Fief de la rivière, des produits de la fromagerie L’Ancêtre et de la ferme Rheintal seront mis de l’avant, alors que les gens qui visiteront le Domaine du Clos de l’Isle pourront déguster des sucreries de la Maison de Bibi.

Un succès année après année

Cela fait cinq ans que Jocelyn Hébert, propriétaire du vignoble Le Fief de la rivière, participe à cette activité de portes ouvertes. «On répète la formule des autres années, ça fonctionne bien et les gens apprécient», indique-t-il.

Cette formule comprend différentes stations ouvertes aux visiteurs lors des deux premières fins de semaine de juin: visites du vignoble, dégustations de produits et explications concernant la viticulture.

L’an dernier, Daniel Harrisson a reçu entre 250 et 300 personnes par jour lors de ces deux fins de semaine de portes ouvertes. «Les gens utilisent la terrasse, arrivent avec leur lunch, dînent ou prennent un goûter en après-midi», dit-il.

Des touristes venus de Montréal, Québec, Sherbrooke et même de la Gaspésie ont participé à l’événement de l’an dernier.

Promouvoir les produits de Bécancour

Les deux producteurs ont tenu à remercier la Ville de Bécancour ainsi que les autres partenaires de l’événement, qui ont, selon eux, contribué au succès de leurs vignobles au cours des dernières années.

«On plantait, il y a 15 ans, notre premier plan de vigne», souligne M. Harrisson. «Aujourd’hui, on vend nos produits dans 53 points de vente en Mauricie et au Centre-du-Québec, dans les dépanneurs, épiceries, restaurants», ajoute-t-il.

«Un écosystème agrofestif, c’est ce qu’on est en train de développer à Bécancour», s’est exprimé le maire de Bécancour Jean-Guy Dubois lors de l’annonce des portes ouvertes. Le maire a fait référence notamment au Marché Godefroy, au concours de tarte aux pommes de la Ville de Bécancour, à la nouvelle Distillerie du Quai, qui ouvrira ses portes ce printemps, et bien sûr, aux vignobles. «Quand on parle de vin, on parle de festif», dit-il.

Un nouveau vignoble s’ajoutera d’ailleurs à l’offre de la région du Centre-du-Québec. Le Domaine Les Pignons verts, situé à Précieux-Sang, prévoit commercialiser ses premières bouteilles d’ici 2020.

M. Harrisson et M. Hébert espèrent maintenant un été chaud pour une saison aux conditions optimales. «La chaleur de l’été y fait pour beaucoup pour amener le raisin à maturité, puis avoir une vendange qui se fait dans des temps qui sont appropriés», explique le propriétaire du Domaine du Clos de l’Isle.