Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec se donnera 24 heures entre la réception des doses et le début de la vaccination.
Le CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec se donnera 24 heures entre la réception des doses et le début de la vaccination.

Les vaccins ne sont toujours pas arrivés dans la région

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières – Le début de l’opération de vaccination ne débutera pas lundi au Centre Cloutier-du Rivage de Trois-Rivières, en Mauricie, et au centre communautaire Sud de Drummondville, au Centre-du-Québec.

Les doses du vaccin de Pfizer n’étaient toujours pas arrivées, dimanche, a confirmé l’agent d’information du CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec, Guillaume Cliche.

Le début de la vaccination est toujours prévu au courant de la semaine du 21 décembre dans la région, mais aucune date n’a encore été fixée. «Ça va dépendre quand ils [les vaccins] vont arriver», nous a fait savoir l’agent d’information.

Celui-ci ajoute que le CIUSSS se donne une période de 24 heures entre la réception des doses et le début de la vaccination, pour laisser le temps à la clientèle visée d’être avisée.

Quatre nouveaux décès dans la région

Si le début de l’opération de vaccination est à nos portes, le bilan journalier de la COVID-19 dévoilé dimanche par le CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec faisait état de 81 nouvelles infections. On déplorait également quatre nouveaux décès.

Le Centre-du-Québec comptait 51 des nouveaux cas rapportés dimanche, la plupart étant encore une fois répertoriés dans les MRC d’Arthabaska (29) et de Drummond (19). La MRC de l’Érable comptait deux nouveaux cas et un était rapporté dans la MRC de Nicolet-Yamaska.

En Mauricie, les 30 nouveaux cas étaient surtout répartis entre Trois-Rivières (13) et Shawinigan (11). La MRC de Maskinongé (+4) et la MRC des Chenaux (+2) complétaient le tableau.

Sur les quatre décès liés à la COVID-19 qui avaient été déclarés dans le dernier bilan, ce sont trois qui proviennent des ressources intermédiaires et des résidences privées pour aînés. L’autre est survenu à domicile. Ces quatre décès portent le total régional à 125 depuis le début de la deuxième vague et à 336 depuis le début de la pandémie.

Le nombre d’hospitalisations était quant à lui en baisse, dimanche, avec un total de 45 patients dans les unités COVID de la région. Ce qui représentait un taux d’occupation d’environ 66%. Le nombre de patients aux soins intensifs demeurait tout de même élevé avec 9 des 12 places occupées.

Le nombre de personnes rétablies avait quant à lui bondi de 70, tandis que le nombre de cas actifs avait augmenté de 13 pour un total de 831, dont 290 en Mauricie et 541 au Centre-du-Québec.

Les dernières données sur les éclosions dans les installations du CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec, vendredi, faisaient état de 14 milieux d’hébergement qui étaient sous surveillance. Deux nouvelles éclosions s’étaient ajoutées dans des Ressources Intermédiaires de Victoriaville. Après plusieurs jours sans nouvelles infections, un employé du Centre l’Assomption de Saint-Léonard-d’Aston avait été déclaré positif à la COVID-19.

Dans les écoles, au moment de décréter la pause des Fêtes, le 17 décembre, on comptait 30 établissements scolaires de la Mauricie et 39 du Centre-du-Québec qui se trouvaient sur la liste présentée par le ministère. Du nombre, de nouveaux cas s’étaient déclarés dans six écoles de la Mauricie et huit du Centre-du-Québec.