La réfection de l’avenue Dalcourt débutera au cours des prochains mois.

Les travaux au printemps

LOUISEVILLE — La réfection de l’avenue Dalcourt à Louiseville devrait se mettre en branle à la fin mai ou au début du mois de juin.

La Ville de Louiseville a lancé jeudi l’appel d’offres pour ce projet évalué à 9,7 millions de dollars. La réfection prévoit le remplacement de toutes les conduites souterraines et la réfection du fond de route et de la voie carrossable, incluant les bordures et les trottoirs.

La phase 1, qui sera réalisée cette année, se situe entre la rue Notre-Dame Nord (route 349) et la rue Ricard. La deuxième, planifiée pour 2019, comprend la section entre la rue Ricard et le chemin Grande-Carrière (route 348).

«On fait les travaux en deux phases pour une question de circulation dans le secteur. On ne veut pas bloquer complètement le trafic», mentionne le maire, Yvon Deshaies.

L’appel d’offres inclut la réparation de la dalle de béton du pont qui enjambe la petite rivière du Loup. L’avenue Dalcourt sera rénovée d’un bout à l’autre pour plusieurs années.

«Ça fait depuis 45-50 ans que ça n’a pas été refait, rappelle le maire. Ce sera une bonne affaire de fait. Et en plus, on va régler la question du trafic de camions qui vont passer par Dalcourt et non plus par le centre-ville. Au plus tard en 2020, tout sera fini. Je suis bien content. Ça fait une quinzaine d’années qu’on parle de ce projet-là, c’était dans le temps de Mme Leblanc (Jocelyne Elliott, mairesse à cette époque).»

Les travaux seront menés avec le ministère des Transports. Sur le coût estimé de 9,7 millions $, Louiseville va payer 5,6 millions $.

L’ouverture des soumissions aura lieu le 20 avril. Si tout va comme prévu, le conseil attribuera le contrat lors de la séance ordinaire du mois de mai. Les travaux se dérouleront jusqu’au début du temps froid.

Selon Yvon Deshaies, le chantier de 2018 n’affectera pas le tracé du défilé du Festival de la galette de sarrasin de Louiseville qui fêtera cet automne son 40e anniversaire.