De gauche à droite : Pascal Bastarache, président du Syndicat du personnel paratechnique, des services auxiliaires et de métiers; Luc Deschênes, vice-président du Syndicat régional des travailleurs en CPE Coeur-du-Québec; Suzy Gaillardetz, présidente du Syndicat régional des travailleurs en CPE Coeur-du-Québec et Paul Lavergne, président du Conseil central Coeur-du-Québec à la CSN.
De gauche à droite : Pascal Bastarache, président du Syndicat du personnel paratechnique, des services auxiliaires et de métiers; Luc Deschênes, vice-président du Syndicat régional des travailleurs en CPE Coeur-du-Québec; Suzy Gaillardetz, présidente du Syndicat régional des travailleurs en CPE Coeur-du-Québec et Paul Lavergne, président du Conseil central Coeur-du-Québec à la CSN.

Les travailleuses en CPE de la Mauricie votent pour la grève

Marc-André Pelletier
Marc-André Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Nouvelliste
Les 730 travailleuses et travailleurs en CPE affiliés à la CSN en Mauricie ont voté en faveur de la grève, soulignant qu'ils sont sans contrat de travail depuis plus d'un an et demi, alors que les négociations se poursuivent et que les offres de la partie patronale sont «nettement insuffisantes» pour faire débloquer le dossier.