Le vote sur l’offre finale et globale de la direction de l’Aluminerie de Bécancour a commencé mardi soir et se poursuivra mercredi matin.

Les syndiqués de l'A.B.I. se prononcent sur l'offre finale

Les syndiqués de l’Aluminerie de Bécancour ont commencé à se prononcer sur l’offre finale et globale de l’employeur, mardi soir. Le vote crucial se poursuivra mercredi matin et les résultats que tout le milieu socio-économique de la région attend avec impatience devraient être dévoilés plus tard en après-midi.

Environ 750 syndiqués ont pris part à l’assemblée de mardi soir. L’exercice devait durer plus de quatre heures selon les responsables syndicaux. Ils seront imités par environ 300 de leurs collègues à compter de 8 h 30 mercredi.

Par ailleurs, les travailleurs interpellés à leur arrivée à l’hôtel Delta de Trois-Rivières étaient très avares de commentaires. De plus, des syndiqués agissaient à titre d’agents de sécurité et avaient comme mandat de surveiller les portes donnant accès à la salle où se tenait l’assemblée.

Rappelons que les travailleurs ont rejeté, le 22 novembre dernier, l’offre déposée par la partie patronale et ont adopté à un mandat de grève à exercer au moment jugé opportun. Deux jours plus tôt, l’employeur avait obtenu une injonction interdisant tout ralentissement des opérations. Cette ordonnance provisoire est d’ailleurs en vigueur jusqu’au 15 janvier 2018.

Depuis la fin du contrat de travail, les deux parties s’étaient entendues pour faire appel aux services d’un conciliateur. L’employeur a cependant mis fin aux négociations peu avant les Fêtes en présentant l’offre finale et globale.

Le vote des syndiqués de l’A.B.I. se tient alors que l’industrie de l’aluminium se développe ailleurs dans le monde. La Chine accapare 55 % du marché mondial avec ses 180 usines, pour une production annuelle de 31 millions de tonnes métriques. À titre comparatif, les dix alumineries du Canada produisent annuellement 3,2 millions de tonnes métriques tandis qu’avec deux fois moins d’usines, la région du Golfe produit 5,1 millions de tonnes métriques. La production annuelle à l’usine de Bécancour est de 430 000 tonnes métriques.

L’A.B.I. constitue l’un des plus importants employeurs de la région. Elle emploie 1100 employés et ses opérations entraînent des retombées économiques de 500 millions de dollars par année au Québec.