Les gens de l'ïle Saint-Eugène devront s'armer de patience avant de voir le niveau du fleuve diminuer de façon plus permanente.

Les rivières en baisse, le fleuve sous surveillance

La période de crue des eaux commence à donner des signes encourageants pour le niveau des rivières, mais le fleuve Saint-Laurent demeure sous haute surveillance en raison d'une remontée importante qui s'annonce pour jeudi.
La Sécurité observe une stabilisation du niveau de la rivière Saint-Maurice et s'attend à une baisse à court terme. Les rivières Maskinongé, du Loup et la Croche affichent un niveau d'eau en diminution. La rivière Batiscan est en hausse, mais son niveau est encore très loin du seuil d'inondation mineure.
«Ce sont de bons signes. Dans la région, on voit le soleil venir à l'horizon», image Sébastien Doire, le directeur régional de la Sécurité civile.
Les citoyens touchés par le haut niveau du fleuve Saint-Laurent devront être un peu plus patients avant de voir la lumière au bout du tunnel. Les marées hautes empêchent l'eau du fleuve de s'écouler vers le golfe, si bien que le niveau devrait grimper de 16 à 20 cm d'ici jeudi midi. Les intervenants souhaitent que le niveau du fleuve se stabilise en fin de semaine et amorce un recul en début de semaine prochaine.
Mardi matin, le niveau du fleuve est de 3,70 mètres à Trois-Rivières, de 3,55 mètres dans le secteur du lac Saint-Pierre, de 3,49 mètres à Bécancour, de 3,82 mètres à Nicolet et de 3,70 mètres à Batiscan.