L'aumônier du 62e Régiment d'artillerie de campagne (RAC), Gaétan Bérubé, en compagnie du président du centre culturel musulman, Abdoulaye Souley.

Les recrues du 62e Régiment pourront prêter serment sur le Coran

Un échange peu commun s'est déroulé, mercredi soir, au centre culturel musulman de Shawinigan, alors que des représentants du 62e Régiment d'artillerie de campagne ont reçu, en échange d'une Bible, un exemplaire du Coran qui permettra d'assermenter d'éventuelles recrues de confession musulmane.
L'aumônier du 62e Régiment d'artillerie de campagne (RAC), Gaétan Bérubé, s'est dit honoré que les membres de la mosquée shawiniganaise aient offert un exemplaire de ce livre sacré à l'unité dont il fait partie.
Il a confié qu'il aurait bien pu se tourner vers les hautes instances de son organisation pour en obtenir un, mais l'état-major du 62e tenait à l'obtenir dans le cadre d'un tel échange. C'est d'ailleurs le président du centre culturel musulman, Abdoulaye Souley, qui l'a contacté lorsqu'il a été informé de la volonté du 62e RAC.
Lors de leur assermentation, les nouveaux membres des forces armées doivent prêter allégeance à la Reine ainsi qu'à la Charte des droits et libertés. Et comme la liberté de culte est enchâssée dans cette dernière, M. Bérubé soutient que chaque personne doit être en mesure de prêter serment sur le livre sacré de son choix.
Un imam oeuvre d'ailleurs au sein des Forces armées et est à la disposition des membres de confession musulmane éprouvant le besoin de le consulter.
L'aumônier du 62e a qualifié la courte cérémonie, qui s'est déroulée en présence de quelques membres de la communauté musulmane shawinignaise, de moment de partage empreint d'une grande fraternité.
«Les Forces armées canadiennes partagent avec vous l'attachement profond aux valeurs que sont le respect, la tolérance et la liberté religieuse. Nous avons un désir de paix et d'enrichissement mutuel pour construire un monde plus humain où nous pourrons vivre en harmonie», a mentionné M. Bérubé.
Lors de la visite à la mosquée, la délégation du 62e RAC était composée de plusieurs de ses hauts gradés, dont le commandant et lieutenant-colonel Denis Roux.
«Au sein des Forces, la diversité devient très importante. J'espère qu'un jour, je pourrai compter sur un ou des membres de votre communauté au sein de mon unité. Je suis donc très honoré d'être ici et je considère que les liens que nous avons créés avec vous deviendront une richesse pour mon organisation», a déclaré le commandant.
En guise de remerciement, il a remis après son allocution «le coin du commandant» aux dirigeants du centre culturel musulman. Cette médaille est décernée à toute personne ou organisme qui s'est distingué par son accueil et son ouverture.
Le président du centre culturel s'est dit de son côté très honoré de recevoir la visite des représentants d'une telle organisation et d'avoir reçu cette reconnaissance.
«Ils ont fait preuve d'une très grande ouverture et on les remercie», a mentionné Abdoulaye Souley avant d'ajouter que son organisation compte tenir prochainement une activité portes ouvertes afin de démontrer elle aussi son ouverture d'esprit.