Les profs de l’UQTR heureux des suggestions des candidats

Trois-Rivières — Les professeurs de l’UQTR signataires de la lettre d’opinion parue dans Le Nouvelliste le 9 avril saluent la qualité et le nombre de suggestions faites par les candidats à la mairie de Trois-Rivières, et ce, de façon rapide.

Intitulée Trois-Rivières, ville universitaire: qu’en pensent les candidats?, cette lettre ouverte demandait en effet aux candidats à la mairie quel était chacun leur plan pour tirer parti de la présence d’une université dans leur ville.

«Tous les candidats sont d’accord pour dire que l’UQTR doit jouer un rôle majeur et qu’il est nécessaire de favoriser un meilleur rayonnement et une plus grande présence de l’université dans la communauté», soulignent les professeurs signataires.

«Nous en sommes heureux, car nous avons, nous aussi, l’intention d’exercer un leadership pour que les professeurs de l’UQTR travaillent davantage en lien avec notre communauté», ajoutent-ils.

Une consultation sera amorcée rapidement auprès des professeurs «pour nourrir ces projets de partenariat par des idées venant aussi de leur part», signalent les signataires dont plusieurs font partie de l’exécutif du Syndicat des professeurs et professeures de l’UQTR.

Les sept signataires donnent d’ailleurs rendez-vous aux candidats le 23 avril, à 13 h au local 3002 Ringuet pour la synthèse de leur consultation des professeurs à ce sujet.

Une période d’échange sera prévue par la suite.