Les travaux sur le pont Marc-Trudel entraînent une interruption complète de la circulation pendant de courtes périodes, ces jours-ci.

Les pompiers s’inquiètent des interruptions de circulation au pont Marc-Trudel

Shawinigan — Le ministère des Transports doit procéder à des arrêts complets de la circulation sur le pont Marc-Trudel ces jours-ci, une situation qui indispose une fois de plus l’Association des pompiers et pompières de Shawinigan, qui estime que les mesures palliatives du Service de sécurité incendie demeurent insuffisantes.

Lundi après-midi, trois fermetures sporadiques étaient prévues entre 13 h et 15 h 30, de cinq à dix minutes à chaque fois. La circulation a également dû être interrompue à deux reprises vendredi dernier.

Ces fermetures sont rendues nécessaires pour la livraison de poutres à ce chantier. Le transporteur est escorté de divers véhicules pour assurer sa sécurité.

Benoit Ferland, président de l’APPS, indique être entré en communication avec le directeur du Service de sécurité incendie lundi matin. Il comprend qu’en cas d’urgence, les signaleurs du MTQ laisseront passer les pompiers.

Une impression confirmée par Mila Roy, porte-parole du MTQ.

«Si un véhicule d’urgence se présente dans la zone des travaux lors de la fermeture temporaire, il pourra traverser le chantier malgré la présence du transporteur», précise-t-elle.

M. Ferland considère que le Service de sécurité incendie pourrait faire mieux.

«Ils n’ont pas prévu de personnel supplémentaire en caserne», déplore-t-il. Le représentant syndical craint que les pompiers en garde externe ne puissent tout simplement pas se rendre sur les lieux d’un sinistre si le pont est complètement bloqué.

«Cette décision peut mettre en cause la sécurité des citoyens, rallonger les délais», déplore-t-il. «C’est la même situation que nous avions connue en début d’année. Honnêtement, je ne comprends pas cette décision. Il me semble que ce serait un minimum de poster quatre pompiers en attente avec un camion à Shawinigan-Sud. Le lien est complètement fermé! La direction prend cette situation à la légère.»

En mars, le temps d’attente sur cet important chantier avait également soulevé l’ire du représentant syndical. La Ville de Shawinigan et le MTQ avaient avancé la même réponse: en cas d’urgence, les signaleurs laisseront passer les policiers, les pompiers ou les ambulanciers.

«Le MTQ a communiqué avec le Service de sécurité incendie et on s’est organisé pour qu’on puisse être efficaces, malgré ces courtes interruptions», indique François St-Onge, directeur des communications à la Ville de Shawinigan. «Même si la circulation est arrêtée, ils laisseront passer les véhicules d’urgence. Les gens se sont parlé, ils ont convenu d’une procédure pour assurer la sécurité de nos citoyens. Les pompiers de Grand-Mère peuvent aussi prendre le rang Saint-Mathieu (pour atteindre Shawinigan-Sud) sans problème.»

Mardi également, un arrêt complet de la circulation est attendu aux amorces du pont Marc-Trudel. Cette interruption est prévue entre 12 h 30 et 13 h 30, pendant une dizaine de minutes.