Une quinzaine d'employés et bénévoles mettaient la main à la pâte vendredi à l'aréna Le Prix du Gros afin de s'assurer que tout sera prêt pour la grande soirée du 350e anniversaire de Sainte-Anne-de-la-Pérade. On retrouve sur la photo Gilles Devault, président de la Corporation des fêtes, ainsi que Denis Dupont, Maryse Bellemare et Joanie M. Dion, membres du comité.

Les Péradiens ont le coeur à la fête

Il y aura deux bonnes raisons de célébrer à Sainte-Anne-de-la-Pérade samedi soir. Non seulement le calendrier passera-t-il de l'année 2016 à 2017, mais surtout, la municipalité amorcera lors d'une grande soirée les célébrations de son 350e anniversaire.
Cette gigantesque fête se déroulera à l'aréna Le Prix du Gros et ce, à guichets fermés. Vendredi, les employés de la Ville et les bénévoles mettaient la main à la pâte afin de s'assurer que l'endroit sera prêt pour accueillir les 550 personnes qui ont été en mesure de mettre la main sur un billet à un coût entre 25 et 35 $.
«Ça va très bien jusqu'à présent. Nous devrions avoir installé les tables, les chaises et finalisé la décoration aujourd'hui (vendredi). Nous nous sommes gardés une journée pour se reposer et pour les imprévus», raconte le président de la Corporation des fêtes, Gilles Devault.
Les organisateurs ne cachaient pas qu'ils avaient été surpris par la popularité qu'a atteint l'événement. À l'origine, on espérait attirer 350 personnes pour ces célébrations et atteindre le cap des 400 aurait été une grande réussite, expliquent les organisateurs. Visiblement, les Péradiens avaient envie de célébrer, puisqu'il ne reste plus un seul billet pour la soirée. On a même dû modifier la commande auprès du traiteur puisque la première n'allait pas être suffisante pour nourrir tous les convives.
«C'est vraiment au-delà des attentes. On a des gens sur une liste d'attente qui espèrent des annulations. On en a fait une blague, mais c'est digne des scalpers à Montréal pour les gros spectacles!», lance la responsable des communications de l'événement, Maryse Bellemare.
Devant une telle demande, et dans le but de permettre à un maximum de gens de profiter de cette soirée, la Corporation a décidé de permettre l'accès à tous 30 minutes après l'arrivée de la nouvelle année. Le spectacle des Frères Lemay amorcera à ce moment sa deuxième heure après une pause pour le décompte de minuit.
«N'importe qui, originaire de la région ou non, peut venir. Si des gens sont sur la rivière Sainte-Anne et veulent venir faire un tour, ils auront la possibilité de rentrer gratuitement», note Mme Bellemare à propos de la saison de la pêche au poulamon qui s'est amorcée le 26 décembre.
Plusieurs activités sont au menu pour cette soirée, qui sera lancé sur le coup de 20 h. Certaines seront plus protocolaires alors que d'autres feront appel à plusieurs artistes de la région. Finalement, l'identité des quatre coprésidents d'honneur pour les fêtes du 350e, gardées secrètes jusqu'à présent, seront dévoilées. La seule information qui a coulé jusqu'à présent est qu'il s'agit de deux hommes et deux femmes.
Cette soirée, réalisée au coût de 40 000 $, est la première de multiples activités qui se dérouleront à Sainte-Anne-de-la-Pérade lors des douze prochains mois.
«Le deuxième événement sera le 11 février pour la fermeture de la saison de pêche. Il y en aura environ un par mois», indique l'ancien maire de la municipalité, Gilles Devault.