Des corvées de nettoyage sont prévues cette fin de semaine dans les secteurs Trois-Rivières-Ouest et Pointe-du-Lac. SOS Inondations Mauricie recherche d’ailleurs encore des bénévoles prêts à venir donner un coup de main.

Les opérations nettoyage se poursuivent

TROIS-RIVIÈRES — La situation est de plus en plus encourageante pour les riverains qui se retrouvent toujours avec les pieds dans l’eau dans la région. Le niveau du fleuve, bien que toujours considéré à un niveau d’inondations moyennes, devrait continuer de baisser au cours des prochains jours. Entre temps, plusieurs opérations de nettoyage et corvées collectives se tiendront dans la région durant les prochains jours.

Selon le directeur de la sécurité civile en Mauricie, Sébastien Doire, le niveau du fleuve était encore à 3,11 mètres vendredi. En temps normal, pour une période de crue printanière, il devrait se situer entre 290 et 300 centimètres, constate-t-il. «Ça demeure un niveau élevé pour le fleuve Saint-Laurent, mais ce qui est encourageant, c’est que ça diminue. On a hâte que ça descende encore plus. Mais il faut prendre notre mal en patience, c’est sur la bonne voie», indique M. Doire, qui reconnaît toutefois que ça pourrait prendre encore plusieurs jours avant que les riverains toujours inondés puissent s’affairer à remettre leur terrain en état.

Ce qui encourage toutefois la sécurité civile, c’est que la fonte des neiges en Haute-Mauricie s’est déroulée de façon graduelle et normale, ce qui a permis de connaître un niveau de la rivière Saint-Maurice beaucoup moins critique qu’en 2017, et où certaines routes n’ont pas été coupées comme ça a pu se produire il y a deux ans.

Dans certaines municipalités où les sinistrés sont en nombre plus restreint, des appels ciblés et personnalisés en collaboration avec les municipalités ont été réalisés par le ministre de la Sécurité publique afin de discuter des différents besoins des sinistrés. En juin prochain, des séances d’information auront également lieu dans la région pour informer les sinistrés de l’aide disponible pour le rétablissement. Les détails entourant ces séances seront diffusés sur le site Internet du ministère.

Corvées

À Trois-Rivières, des corvées sont prévues encore cette fin de semaine, principalement pour retirer les sacs de sable ayant servi à construire des digues autour des résidences. L’organisme de bénévoles SOS Inondations Mauricie sera d’ailleurs présent dans le secteur Trois-Rivières-Ouest samedi et Pointe-du-Lac dimanche, explique son fondateur Patrice Bourassa.

«Il y a encore pas mal de pain sur la planche, car il reste au moins 10 000 sacs de sable à ramasser», mentionne celui qui espère toujours pouvoir compter sur l’apport de bénévoles supplémentaires, soit environ une trentaine qui restent encore à être trouvés. Les gens intéressés à s’impliquer peuvent se manifester sur la page Facebook de SOS Inondations Mauricie ou par téléphone au 819-692-5428.

Par ailleurs, bien que l’organisme puisse présentement compter sur l’aide précieuse de Location LTR qui fournit gratuitement plusieurs équipements aux équipes en place, les bénévoles espèrent aussi pouvoir compter sur l’apport d’autres personnes ou entreprises pouvant contribuer en fournissant de la machinerie, comme des petites remorques, VTT ou petits tracteurs, rendant le travail des bénévoles plus efficace.

«L’eau continue de diminuer et si tout se passe comme prévu, nous devrions pouvoir tomber en mode rétablissement la semaine prochaine», souligne Cynthia Simard, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières, qui constate que certaines digues ont déjà été démantelées et que le travail se continuera aussi la semaine prochaine.

À Nicolet, la Ville compte enlever les digues temporaires en début de semaine prochaine si le niveau du fleuve baisse de 10 centimètres durant la fin de semaine, ce que la Ville entrevoit. Par ailleurs, les aspirants policiers de l’École nationale de police du Québec viendront prêter main-forte la semaine prochaine, si la température le permet, pour aider les riverains qui ne seraient pas en mesure d’apporter leurs sacs de sable jusqu’en bordure de rue, indique le responsable des communications de la Ville de Nicolet, Sébastien Turgeon.

À Louiseville, rien n’est prévu pour le moment pour la fin de semaine. «L’eau est encore trop haute, alors nous allons attendre que ça baisse encore avant de procéder au nettoyage. Nous avons eu des contacts avec les gens de SOS Inondations Mauricie et nous allons les appeler quand nous aurons des besoins», mentionne le maire Yvon Deshaies, qui n’a pas caché sa profonde déception de voir que l’armée avait quitté alors que de nombreux citoyens ont encore besoin d’aide pour retirer les sacs de sable de leur propriété.