L’eau monte à certains endroits en Mauricie, notamment au chemin de la Baie de Saint-Boniface où les résidents souhaitent que cette crue des eaux ne soit pas aussi importante que celles de 2017 et de 2018 telles qu’identifiées sur ces affiches.
L’eau monte à certains endroits en Mauricie, notamment au chemin de la Baie de Saint-Boniface où les résidents souhaitent que cette crue des eaux ne soit pas aussi importante que celles de 2017 et de 2018 telles qu’identifiées sur ces affiches.

Les niveaux d’eau à la hausse

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Saint-Alexis-des-Monts — Le niveau de certains cours d’eau a augmenté en fin de semaine, notamment à Saint-Alexis-des-Monts et à Saint-Boniface, mais la situation demeure maîtrisée pour l’instant.

«Je suis content de voir ce que je vois. L’eau est haute, mais on a vu pire que ça dans les trois dernières années.»

Michel Bourassa était en train de faire sa tournée de Saint-Alexis-des-Monts lorsque Le Nouvelliste l’a contacté lundi pour parler de la saison des inondations. Si Saint-Alexis a eu de nombreuses fermetures de rues au cours des derniers printemps, seul le rang Saint-Joseph, entre les numéros civiques 10 et 350, est actuellement fermé en raison du volume d’eau qui le recouvre et aussi à cause de sa grande proximité avec la rivière du Loup. La présence d’eau de chaque côté du chemin pourrait surprendre, lorsqu’il fait sombre, un conducteur peu habitué à circuler dans le secteur.

«Il y a 10 cm d’eau sur le rang. Par précaution, on ne permet pas aux gens de passer. On va rouvrir quand il n’y aura plus d’eau sur l’asphalte», mentionne le maire Bourassa en précisant que ce secteur est peu habité et que personne ne se trouve enclavé par cette fermeture de la route.

Le maire constatait avec satisfaction que les cours d’eau sont à un niveau respectable.

«Le rang Baril, le lac Castor, tout est beau. D’ici jeudi, ça devrait descendre beaucoup. Le couvert de neige a beaucoup disparu, on n’a pas eu de grosses précipitations et le froid nous aide.»

Saint-Alexis maintient son niveau de surveillance en cette période de crue des eaux au même titre que la Sécurité civile. L’organisme a à l’œil les différents cours d’eau de la région, dont la rivière Saint-Maurice qui a gonflé en fin de semaine à la hauteur du chemin de la Baie à Saint-Boniface.

«À Saint-Alexis, à Shawinigan, on est rendu là, c’est comme une ligne qu’on monte vers le nord. On est dans la période de la fonte. Avec la pluie de la fin de semaine, c’est normal que l’eau monte. On n’est pas dans la phase de dire qu’on est en alerte. On regarde la situation. Pour l’instant, ce ne sont pas des niveaux inquiétants. Mais c’est un signe que la fonte s’effectue plus au nord», constate Sébastien Doire, le directeur régional de la Sécurité civile.

En se basant sur les prévisions météo pour les jours à venir, M. Doire croit que rien d’alarmant ne surviendra à court terme.