Le gazon sec et jauni pique un peu les orteils, mais les municipalités de la région maintiennent l’interdiction d’arroser la pelouse jusqu’à nouvel ordre.
Le gazon sec et jauni pique un peu les orteils, mais les municipalités de la région maintiennent l’interdiction d’arroser la pelouse jusqu’à nouvel ordre.

Les municipalités toujours strictes sur la consommation d’eau

SHAWINIGAN — Malgré les orages dans certaines parties de la région en fin de journée lundi, les municipalités gardent le cap en demandant aux citoyens de réduire au minimum leur consommation d’eau. Des améliorations à divers degrés sont observées, mais la situation demeure critique.

Depuis le 17 juin, plusieurs municipalités ont émis de sévères restrictions d’arrosage dans la région, afin de protéger leurs réserves. Elles n’ont pas relâché leurs directives lundi.

«Les gens ont très bien répondu jusqu’à maintenant», indique Guillaume Cholette-Janson, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières. «Nous atteignons actuellement la consommation régulière que nous observons habituellement au début du printemps, avant les grandes périodes d’arrosage. L’interdiction est donc bien appliquée et ça permet à nos bassins de se remplir le soir et la nuit.»

«Cependant, les efforts doivent être maintenus», rappelle M. Cholette-Janson. «L’avis d’interdiction demeurera en vigueur jusqu’à la fin de la canicule.»

La Ville de Shawinigan émet les mêmes recommandations. Karine Beaulé-Prince, agente aux communications, observe «une certaine amélioration», tout en invitant les citoyens à poursuivre les efforts de restrictions.

Toutefois, cette vague de chaleur a incité la Ville de Shawinigan à informer ses citoyens que les jeux d’eau des parcs Boisvert, Florence-Lawless-Lacroix et Saint-Maurice demeurent ouverts de 9 h à 21 h pour permettre aux jeunes et aux moins jeunes de se rafraîchir. Les modalités d’ouverture des piscines publiques seront annoncées au cours des prochains jours.

La Ville de Nicolet a publié un nouveau communiqué, lundi, pour rappeler également le maintien de l’interdiction d’utiliser l’eau potable pour l’arrosage et le lavage de véhicules. L’avis s’applique aux municipalités environnantes qu’elle dessert, à savoir Baie-du-Febvre, La Visitation, Saint-Elphège, Sainte-Perpétue, Sainte-Monique et Saint-Zéphirin.

À Bécancour, non seulement la Ville maintient l’interdiction d’arrosage, mais elle précise que tout feu extérieur est interdit jusqu’à nouvel ordre. Cet avis touche même les foyers équipés d’un pare-étincelles. À quelques heures des festivités entourant la Fête nationale, les feux d’artifice sont également interdits, en raison de l’augmentation du risque d’incendie causé par la sécheresse.

La Ville de La Tuque a aussi demandé à sa population de réduire sa consommation d’eau potable. Louiseville a émis une interdiction lundi d’arroser les pelouses et de remplir les piscines, à moins de détenir un permis. Le lavage des véhicules est également proscrit jusqu’à nouvel ordre.