Les lotos provinciales veulent cibler les jeunes

Les agences de loteries provinciales font face à un grave problème: les jeunes adultes n'achètent pas autant de billets de tirage que leurs parents.
Ces agences ont décidé de mettre leurs ressources en commun pour tenter de créer une nouvelle loterie nationale ciblant les gens de moins de 35 ans.
Elles désirent également trouver des méthodes pour que le jeu à base de billets de tirage soit plus attrayant pour la génération ayant grandi avec les jeux vidéo.
Des statistiques révèlent que chez les Ontariens achetant au moins un billet de loterie par semaine, seuls 13 pour cent d'entre eux ont moins de 35 ans. L'âge moyen est en fait de 52 ans. À travers le pays, le déclin est important.