Des ingénieurs en grève ont manifesté lundi matin sur le viaduc du boulevard Thibeau au-dessus de l'autoroute 40.

Les ingénieurs manifestent

Des ingénieurs en grève ont manifesté lundi matin sur le viaduc du boulevard Thibeau au-dessus de l'autoroute 40.
La grève générale illimitée des ingénieurs de l'État a été déclenchée le 24 mai.
L'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec milite pour obtenir un correctif salarial de 20 % sur cinq ans.
«Comment ça se fait qu'un ingénieur de l'État gagne en moyenne 74 400 $ alors que le salaire moyen d'un technicien chez Hydro-Québec est de 82 200 $. On est en retard de 41 % de rémunération globale avec les autres ingénieurs des autres organisations publiques dans la province», soulèvait le président Marc-André Martin dasn nos pages, le 2 juin.
Cette grève a un impact sur des entreprises de la région, dont Transport Bellemare International à Trois-Rivières.
«On ne peut plus oeuvrer en transport routier pour la livraison de caissons, entre autres, pour le pont Champlain», dénonçait le président de l'entreprise, Jean-Luc Bellemare le 1er juin.
M. Bellemare faisait aussi remarquer que la situation avait un effet domino sur l'industrie manufacturière: «Chez Marmen, ils vivent la situation suivante: si je ne déménage pas leurs caissons, ils ne peuvent plus en produire. Et eux, ils ont d'autres sous-traitants.»