Les faits divers en bref

Point de vente démantelé à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Une opération anti-drogue menée par la police de Trois-Rivières mercredi après-midi a permis le démantèlement d’un point de vente sur la rue Saint-Paul et l’arrestation d’un suspect. Ce dernier, Réjean Guillemette, 68 ans, a d’ailleurs comparu jeudi après-midi au palais de justice de Trois-Rivières où il a été accusé de trafic de stupéfiants et possession en vue de trafic. Il y a eu objection à sa remise en liberté, de sorte qu’il demeure détenu pour l’instant.

Son arrestation fait suite à des informations transmises aux enquêteurs. Ces derniers ont alors entrepris de surveiller la résidence ciblée pour valider le tout. Ils ont ensuite été en mesure de faire une perquisition.

Une bonne quantité de marijuana (environ 375 grammes), du haschisch et des articles servant au trafic de drogue ont été saisis.

Les enquêteurs ont également mis la main sur quelques cartouches de cigarettes de contrebande et de l’argent. Cette infraction donnera lieu éventuellement à des accusations d’un autre niveau pour avoir contrevenu aux lois sur les taxes et impôts.

Production et trafic de stupéfiants: ne arrestation à Maskinongé

TROIS-RIVIÈRES — La Sûreté du Québec, poste de la MRC de Maskinongé, a procédé à deux perquisitions, jeudi matin, en lien avec la production de marijuana.

Les policiers ont notamment investi une résidence située sur la rue Saint-Charles à Maskinongé où se trouvait une serre intérieure. Celle-ci contenait environ 700 plants de cannabis en culture sans compter une vingtaine de livres de cannabis en cocottes, prêt à être vendu. 

Sur place, un homme de 33 ans a été arrêté. Il a été libéré avec une promesse de comparaître. Des accusations de production de cannabis, possession pour fins de trafic et vol d’électricité pourraient éventuellement être portées contre lui.  

Toujours dans le cadre de la même enquête, les policiers ont aussi effectué une perquisition dans une maison de Notre-Dame-de-Lourdes. 

Ils n’y ont pas retrouvé de stupéfiants mais ils ont constaté que l’électricité y avait été détournée. Un homme de 59 ans a été arrêté et libéré par sommation. 

Cette opération a par ailleurs mobilisé une quinzaine de policiers en plus d’un maître-chien et d’un technicien en scènes de crime de la SQ.