Judeline Corriveau

Les élections en bref

Judeline Corriveau lance officiellement sa campagne
Après avoir annoncé en début de semaine qu'elle allait être candidate à la mairie de Shawinigan, Judeline Corriveau a lancé officiellement sa campagne, mercredi soir, dans le cadre d'un 5 à 7 qui a eu lieu au Bistro pub Le Chenapan.
Celle qui habite à Shawinigan depuis maintenant cinq ans a profité de l'occasion pour présenter les dossiers qui lui sont chers et qu'elle s'engage à défendre si les Shawiniganais décident de lui faire confiance le 5 novembre prochain.
Le taux élevé d'emplois précaires, la mauvaise planification urbaine à court et long terme ainsi que l'état des infrastructures sont selon elle des dossiers sur lesquels les élus doivent rapidement se pencher afin de remettre Shawinigan sur les rails.
De plus, elle qualifie d'aberration le fait que le conseil municipal adopte des hausses de taxes et de frais de services - ce qui a des impacts négatifs sur le budget et la qualité de vie de nombreux citoyens selon elle - et que la Ville se lance dans la réalisation de projets de grande envergure dans de telles circonstances. Néanmoins, elle considère que Shawinigan possède de nombreux atouts qui pourraient lui permettre de redevenir une ville prospère. MATHIEU LAMOTHE
Martine Pepin prône le Fait Bécancour
La candidate à la mairie de Bécancour, Martine Pepin, veut développer un nouvel outil qui mettra en valeur les produits locaux, soit la marque Fait à Bécancour. Son équipe veut ainsi offrir aux producteurs agroalimentaires, créateurs de produits régionaux et artisans de Bécancour une plus grande vitrine auprès des consommateurs locaux et supra locaux. 
«Nous voulons que la Ville de Bécancour assume son leadership en développement durable, et ce, en soutenant les différents promoteurs de chez-nous dans la mise en marché de leurs produits. La Ville de Bécancour regorge de richesses inestimables de produits du terroir et artisanaux, il faut, en tant qu'administration municipale, se donner des outils pour que Fait Bécancour devienne une marque de commerce reconnue à travers le Québec», a indiqué l'un des membres de son équipe, Michel Allard.
Or, Mme Pepin veut même étendre le concept à la MRC de Bécancour. «C'est un projet enlevant, réalisable à court terme et très peu coûteux. On doit redonner à la Ville de Bécancour une crédibilité positive et c'est avec des projets comme celui-là que l'on peut y arriver», affirme-t-elle.
Celle-ci va même jusqu'à suggérer la création d'une table de concertation Fait Bécancour qui pourra être composée d'agriculteurs, de transformateurs, de promoteurs et de créateurs. 
«Ce projet aura des objectifs clairs et une vision de développement à court terme, accompagné d'un plan d'action et de communication», conclut la candidate. MARC ROCHETTE