L’église de Sainte-Geneviève-de-Batiscan fera sonner ses cloches mercredi à 14h30, et souhaite que les églises de toute la région emboîtent le pas. Photo: Stephane Lessard

Les églises invitées à sonner leurs cloches mercredi à 14h30

Sainte-Geneviève-de-Batiscan — L’église de Sainte-Geneviève-de-Batiscan fera sonner ses cloches mercredi à 14h30, afin d’unir sa voix à celle de toutes les églises de France, qui sonneront simultanément leurs cloches en ce jour de l’Annonciation. Du coup, les citoyens à l’origine de cette initiative invitent toutes les églises de la région à faire de même, en signe de solidarité pendant cette crise sanitaire qui secoue tout le Québec.

Toutes les églises de France sonneront leurs cloches en même temps à 19h30 heure locale pendant dix minutes, afin de s’unir dans l’espoir et de démontrer leur solidarité avec le peuple français, contraint au confinement dans cette épidémie de coronavirus.

À Sainte-Geneviève-de-Batiscan, l’historien René Beaudoin, le citoyen Dominic Fugère et le commandant du clocher Jean Brouillette ont choisi d’emboîter le pas à 14h30 mercredi, afin que les cloches résonnent durant dix minutes en même temps que celles de la France. 

«On souhaite que toutes les églises de la région embarquent. On a besoin de solidarité et de beauté à travers tout ça», résume Dominic Fugère.


Dominic Fugère

«C’est notre façon, par cet instrument de musique, instrument communautaire, de témoigner notre solidarité avec toutes les personnes de première ligne, avec toutes les personnes inquiètes ou atteintes par le virus, et mettre un peu de musique dans cette période de distanciation sociale. Et dans mon cœur, pour nos médias régionaux, qui sont des services essentiels, et leurs artisans», a ajouté l’historien René Beaudoin.

Au diocèse de Trois-Rivières, on souligne que plusieurs initiatives naissent dans les différentes paroisses et que les gens ne doivent pas se surprendre d’entendre les cloches sonner, les clochers s’illuminer ou des arcs-en-ciel s’afficher aux portes closes des églises, en guise de solidarité durant cette crise sanitaire. Toutefois, le diocèse ne donnera pas d’orientation pour joindre l’un ou l’autre des mouvements en cours. 

Rappelons que plus tôt cette semaine, le maire de Louiseville Yvon Deshaies a annoncé que les cloches de l’église de Louiseville sonneront chaque soir à 20h, une initiative qui a été reprise par Maskinongé et Saint-Sévère notamment. 

Rappelons que présentement, les rassemblement n’étant pas permis, toutes les célébrations religieuses ont été suspendues dans les églises du diocèse jusqu’à nouvel ordre.