Les deux initiateurs du nouveau village western Kapibouska Philippe Dumais et l’ancien maire André Léveillé entourent ici la ministre du Tourisme et députée de Laviolette, Julie Boulet.

Les deux pieds dans le Far West

SAINT-TITE — En plus du festival qui attire des milliers de cowboys dans ses rues pendant une dizaine de jours tous les automnes, Saint-Tite sera dorénavant habitée de l’esprit western à tous les samedis pendant la période estivale grâce aux activités qui se tiendront dans le tout nouveau village western Kapibouska.

Ce projet, porté par l’ancien maire de Saint-Tite, André Léveillé, et un des fondateurs de la microbrasserie À la Fût, Philippe Dumais, se veut une reproduction d’un village typique du Far West. Les visiteurs seront invités à y déambuler afin de profiter d’attractions et d’activités uniques. Il sera notamment possible d’assister à des spectacles de type «gunfight» et des pièces de théâtre à l’intérieur de l’Auberge Kapibouska, de visiter l’usine des Bottes Boulet et les installations de la microbrasserie À la Fût, de découvrir l’exposition La Face cachée du rodéo, d’assister à des démonstrations de lasso et de se lancer à la recherche de pépites d’or permettant d’obtenir des chèques cadeaux échangeables chez différents commerçants de la MRC de Mékinac. On y retrouvera également un coin spécialement aménagé pour les enfants ainsi que des kiosques de différentes entreprises mékinoises, dont trois petites entreprises mises sur pied par des élèves de l’école secondaire Paul – Le Jeune. Les activités se dérouleront entre 11 h et 16 h et l’accès au site est gratuit. Par contre, certaines activités sont payantes. La gestion a été confiée à un organisme à but non lucratif, dont messieurs Dumais et Léveillé font partie du conseil d’administration.

Ces derniers précisent que les activités seront bonifiées tout au long de l’été. Il est également fort probable que le village soit animé plus qu’une journée par semaine au cours des prochaines années.

Philippe Dumais a eu l’idée d’implanter un tel village à Saint-Tite lors d’un voyage à Tombstone en Arizona il y a maintenant six ans. De son côté, l’ancien maire Léveillé caresse cette idée depuis plus de 40 ans. Alors qu’il était responsable des relations publiques du Festival western, il avait fait mention d’un projet semblable lors d’une allocution devant les membres du club Richelieu de Trois-Rivières en 1975. Ses propos avaient d’ailleurs fait l’objet d’un article publié dans Le Nouvelliste et signé par le jeune journaliste Jean-Marc Beaudoin, qui est devenu chroniqueur depuis...

«Dans cinq ans, on deviendra plus gros que le Festival», lance à la blague Philippe Dumais avant de remercier les partenaires qui ont décidé d’appuyer le projet, dont le comité organisateur du Festival et les dirigeants des Bottes Boulet.

Les initiateurs espèrent que leur bébé devienne un incontournable et qu’il se positionne comme la pierre angulaire d’autres activités qui animent et animeront leur coin de pays.

«Il y a toujours un lien à faire avec le village western. Par exemple, le 8 décembre prochain lors de la parade du père Noël, il y aura une version hivernale du village. [...] C’est un joujou que je voulais donner à la communauté pour développer des entreprises. On va le mettre au monde et continuer à lui donner de l’amour, mais ce qui va faire la qualité de l’expérience, c’est les gens qui seront dedans et qui seront impliqués», explique M. Dumais.

De plus, Québec accorde une aide financière de 176 100 $ à l’organisme pour l’aménagement de ce site thématique. Une aide financière de 26 100 $ est versée dans le cadre de l’Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT), en collaboration avec Tourisme Mauricie et les partenaires de la région. À cela s’ajoute une somme de 100 000 $ provenant du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) ainsi que de 50 000 $ du Fonds de développement des territoires du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. La ministre du Tourisme et députée de Laviolette, Julie Boulet, a d’ailleurs participé au lancement officiel du village.