L'Université du Québec à Trois-Rivières

Les cycles supérieurs ont la cote à l’UQTR

Trois-Rivières — Bonne nouvelle pour l’UQTR qui enregistre une hausse des inscriptions aux cycles supérieurs pour le trimestre d’hiver 2018.

Le nombre d’inscriptions a toutefois fléchi de 2,23 % au premier cycle. Il s’agit d’une baisse de 1 % par rapport à l’hiver dernier.

Le nombre total d’étudiants inscrits à l’UQTR est donc de 13 242 étudiants pour le présent trimestre.

Il était de 13 393 au trimestre d’hiver de 2017.

Notons que le recrutement de nouveaux étudiants est extrêmement important pour l’UQTR dans sa stratégie de lutte pour éliminer son déficit. Le recteur, Daniel McMahon, avait annoncé dès son début de mandat qu’il espérait le recrutement de 200 nouveaux étudiants par année d’ici 2020.

Les statistiques de la session d’hiver démontrent que ce défi s’avère difficile.

La baisse démographique qui avait frappé les écoles primaires et secondaires du Québec, au cours des dernières années, puis les collèges, commence en effet à se faire sentir dans les universités. Elle serait de 7,5 % entre 2012 et 2027, le plus creux étant attendu pour 2020.

Malgré cette situation, l’UQTR annonce que le nombre d’étudiants à temps complet connaît une augmentation de 1,64 %, ce trimestre, les domaines les plus fréquentés étant l’administration, les sciences de la santé, les sciences de l’éducation et les sciences humaines.

Une hausse enregistrée du côté des étudiants internationaux vient à la rescousse. L’UQTR connaît une importante croissance de cette clientèle de 9,33 %. Ils sont maintenant 1546 en provenance de 70 pays.

Du côté de Drummondville, les inscriptions ont progressé de 7,35 % et l’on compte 891 étudiants sur ce campus.

Notons que l’automne dernier, l’UQTR comptait 14 589 étudiants, ce qui représentait une hausse de 1,07 % par rapport à l’automne 2016.

Une journée portes ouvertes se déroulera sur le campus trifluvien le 27 janvier, de 10 h à 15 h. À Drummondville, l’activité aura lieu le 10 février, de 13 h à 16 h.