Les curieux sont de trop dans les secteurs inondés

TROIS-RIVIÈRES — Tant la Ville de Trois-Rivières que la Sécurité civile ont demandé à la population d’éviter de se rendre dans les secteurs inondés. Beaucoup de curieux circulent dans les zones à risque alors que c’est interdit. D’ailleurs, six citoyens ont reçu un constat d’infraction, lundi, à Trois-Rivières, pour ne pas avoir respecté la signalisation. Ils ont écopé d’une amende de 170 $.

«Dans les derniers jours, la Ville a émis plusieurs appels à la population justement pour éviter ces secteurs. Or, malgré mes messages d’information et de sensibilisation, aujourd’hui, je peux vous dire que je constate que les inondations ont attiré beaucoup de curieux. Malheureusement, conduire dans ces secteurs est non seulement interdit en vertu du Code de la sécurité routière, mais cela nuit grandement au travail et à la sécurité de nos riverains qui s’efforcent de protéger leur résidence», déplore Ginette Bellemare, mairesse suppléante de Trois-Rivières.

«On demande à la population de ne pas passer à ces endroits en voiture. Ça fait des vagues et ça brise les terrains. Les gens ont assez de vivre la crue des eaux sans subir ces désagréments supplémentaires», note Bernard Létourneau, porte-parole de la Sécurité civile.

En effet, l’eau en mouvement peut causer des dommages additionnels dans certaines résidences. La Direction de la police de Trois-Rivières précise également qu’étant donné la quantité d’eau sur la chaussée, des trous ne sont pas visibles, ce qui pourraient endommager des voitures et causer des blessures.

Les endroits touchés à Trois-Rivières concernent notamment les rue des Terrasses du fleuve et du Pont, dans le secteur Trois-Rivières-Ouest, ainsi que le chemin de l’île Saint-Eugène et la rue du Héron bleu, dans le secteur Pointe-du-Lac. L’île Saint-Quentin est également fermée jusqu’à nouvel ordre.