Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Des bénévoles s’affairent à la confection de paniers de Noël.
Des bénévoles s’affairent à la confection de paniers de Noël.

Les Chevaliers de Colomb de Saint-Maurice répondent présent malgré la pandémie

Marc-André Pelletier
Marc-André Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Saint-Maurice — La traditionnelle collecte du Panier de Noël des Chevaliers de Colomb de Saint-Maurice, réalisée le 16 décembre dernier, s’est avérée à nouveau un succès cette année, malgré le fait que l’organisation ait été forcée de revoir sa méthode de collecte peu de temps avant celle-ci.

Au lieu de la collecte aux portes qui fait du bien aux famille de la municipalité depuis 1952, les Chevaliers de Colomb ont plutôt opté pour des points de collecte cette année, alors que quatre lieux avaient été déterminés où les citoyens pouvaient y déposer leurs denrées, soit le bureau municipal, l’épicerie Marché Bonichoix-Marché Masson, le presbytère et le dépanneur Proxi Harnois.

Des bénévoles s’affairent à la confection de paniers de Noël.

Annuellement, la collecte permet également d’amasser entre 5400$ et 6200$ par le biais d’une contribution anonyme et d’un don des employés de la municipalité.

La collecte compte sur plus de 35 bénévoles chaque année.

La collecte, telle qu’on la connaît aujourd’hui en contexte régulier, soit le porte à porte effectué en un seul avant-midi, a vu le jour en décembre 1986.