La cérémonie commémorative a été marquée par le dépôt de couronnes devant le tout nouveau cénotaphe de la Ville de Bécancour.

Les cérémonies du jour du Souvenir sont lancées

Bécancour — À l’approche du jour du Souvenir et de la fin de la campagne de financement du coquelicot, la Ville de Bécancour a souligné jeudi la mémoire des hommes et des femmes qui sont décédés au combat ou qui ont œuvré à la protection de la population canadienne.

Menée par les vétérans de la Légion royale canadienne (filiale 35), une cérémonie commémorative, avec dépôt de couronnes, s’est déroulée devant le tout nouveau cénotaphe de la Ville de Bécancour, situé à l’avant de l’hôtel de ville. De nombreux membres de la Légion, accompagnés du maire Jean-Guy Dubois, ont pu y prendre la parole.

C’est en juillet dernier que la Ville de Bécancour a inauguré son cénotaphe, voulant ainsi commémorer de façon durable et permanente la mémoire de ces hommes et femmes qui ont risqué et perdu leur vie en contribuant à la liberté, la sécurité et au bien-être des citoyens.

«De façon plus spécifique, le cénotaphe rend hommage aux combattants, aux pompiers, aux policiers et aux ambulanciers ayant servi au maintien de l’ordre et à la sécurité de la population», explique la directrice des communications à la Ville, Marie-Michelle Barette.

Vendredi, ce sera au tour de Nicolet de vivre une cérémonie autour du cénotaphe à 11 h. Quant à Trois-Rivières, la parade et la cérémonie du jour du Souvenir vont se mettre en branle le 11 novembre, à compter de 10 h 10. Le départ du défilé se fera du Manège militaire Général Jean-Victor Allard, situé au 574, rue Saint-François-Xavier, à la suite d’une brève cérémonie. La parade se déplacera vers la Place du Platon, en empruntant la rue Sainte-Geneviève, la rue Laviolette, la rue Royale, la rue des Forges, puis la rue Notre-Dame centre, pour y tenir une seconde cérémonie devant débuter à 11 h. 

À Shawinigan, une messe à l’intention des soldats morts à la guerre et des victimes civiles des conflits dans le monde sera dite samedi à l’église Saint-Pierre de Shawinigan à 9 h 30. La messe sera présidée par l’abbé Dany Dubois, prêtre modérateur, accompagné du capitaine aumônier Gaétan Bérubé. L’encadrement protocolaire sera assuré par la filiale 44 de la Légion royale canadienne, le 62e Régiment d’artillerie de campagne, le Corps de cadets 694 et l’Escadron 14 de Shawinigan.

Toujours à Shawinigan, la Légion royale canadienne (filiale 44) organisera une cérémonie sous le coup de 11 h à l’Auberge Gouverneur tandis qu’à Grand-Mère, le tout aura lieu à 17 h au crépuscule devant le cénotaphe de la 5e Avenue. À Louiseville, l’événement aura plutôt lieu le lendemain, à 11 h.