Le Nouvelliste
Lise Gauthier, propriétaire de Gauthier Fleurs et Jardins.
Lise Gauthier, propriétaire de Gauthier Fleurs et Jardins.

Les centres jardins prévoient une deuxième vague... d’engouement

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Les sacs de terreau et de compost gelés sont toujours sous bâche dans les centres jardins de la région. La neige n’est pas encore toute fondue. Il fait de plus en plus doux le jour, mais les nuits demeurent sous zéro. Ce n’est donc pas encore le temps de jardiner, visiblement. Malgré tout, André Carbonneau doit «calmer l’ardeur des gens. Ce n’est pas parce que les jardiniers amateurs ont hâte que c’est le temps», fait-il valoir. «Les gens ont peur de manquer de végétaux. C’est comme la peur de manquer de papier de toilette», dit-il.