On voit Michel Legault, directeur du Service de sécurité incendie de Nicolet, Joanick Vouligny, coordonnateur au développement des entreprise à Promotuel, partenaire du projet, et le capitaine André Girard, commandant de l'escadron 817 J.-V.-Allard de Nicolet, lors de la présentation du programme «Les cadets et votre service incendie tombent pile!».

Les cadets de l'air se joignent aux pompiers de Nicolet

Les cadets de l'aviation royale du Canada, escadron 817 J.-V.-Allard de Nicolet joignent les rangs de la campagne de sensibilisation à l'importance de vérifier l'avertisseur de fumée et d'en changer la pile. Celle-ci a pour nom «Les cadets et votre service incendie tombent pile!». Pour l'occasion, les jeunes feront équipe avec des membres du Service de sécurité incendie de Nicolet.
Le programme «Les cadets et votre service incendie tombent pile» a été lancé en 2007. Il a été conçu à l'intention des cadets de l'aviation, de la marine et de l'armée de 12 à 18 ans.
C'est le commandant de l'escadron 817 J.-V.-Allard, le capitaine André Girard, qui a proposé cette collaboration à Michel Legault, directeur du Service de sécurité incendie nicolétain. Déjà, ce dernier se réjouit de cette démarche.
«Nous saluons le geste des cadets qui font preuve d'esprit de civisme et d'engagement dans la communauté. J'en profite pour rappeler à la population que l'avertisseur de fumée constitue le meilleur moyen de sauver des vies», soutient-il.
Pour cette mission, les cadets suivront une formation portant sur l'importance d'avoir chez soi un avertisseur de fumée, de le vérifier et d'en remplacer la pile.
Après quoi, leur collaboration proprement dite consistera à sillonner les rues de la ville, accompagnés de pompiers nicolétains, et de distribuer des piles, qui sont offertes par Promutuel Lac Saint-Pierre et Les Forges.
Ce porte-à-porte se fera le samedi 29 mars, de 10 h à 16 h.
Pour M. Girard, cette contribution de ses protégés s'inscrit dans les valeurs qui leur sont inculquées.
«Nos jeunes vont pouvoir mettre en pratique ce qu'on essaie de leur transmettre, comme devenir des leaders de demain, être capables de faire du bénévolat, de donner du temps», affirme le capitaine Girard.
M. Legault est optimiste quant au succès qui attend cette activité communautaire.
«C'est nouveau à Nicolet et je suis certain que ça va être très positif comme expérience», envisage-t-il. S'il n'en tient qu'à M. Girard, le programme se répétera à chaque année.
«C'est un projet à long terme. Si la ville le permet, on va pouvoir continuer d'année en année. J'espère que le partenariat en sera un de longue durée. Les jeunes sont fiers de participer à cette activité-là, et ils sont prêts à faire leur petite part de vie dans la communauté de Nicolet», fait savoir M. Girard.