Julie Boulet fera campagne aux côtés des candidats libéraux en Mauricie.

Les Boulet croiseront le fer

TROIS-RIVIÈRES — Dimanche, Julie Boulet a confirmé qu’elle fera campagne et sera aux côtés des candidats libéraux en Mauricie alors que son frère, Jean Boulet se présente pour la Coalition avenir Québec dans le comté de Trois-Rivières.

«Je serai avec eux selon leurs besoins», a confié Mme Boulet. Cette dernière avait annoncé le 7 mai dernier son retrait de la vie politique, trois mois après que son chef Philippe Couillard l’eut choisi au détriment de Pierre Giguère pour représenter la nouvelle circonscription de Laviolette-Saint-Maurice.

Pierre Giguère avait d’ailleurs été rappelé auprès de son chef lors de la démission de Mme Boulet comme candidat pour les prochaines élections. Ce dernier était absent dimanche lors du passage de son chef au Grand Prix de Trois-Rivières.

L’actuelle députée de Laviolette et ministre responsable de la région de la Mauricie est consciente de l’enjeu que représente la Mauricie pour les prochaines élections et c’est pourquoi elle donne un dernier coup de main à son parti. «Laviolette-Saint-Maurice est une circonscription imprévisible. C’est un territoire immense avec des enjeux tellement diversifiés», relate-t-elle.

Un combat frère/sœur
Aucun doute, l’allégeance politique dans la famille Boulet est un sujet sensible. Jean Boulet, avocat en droit du travail chez Lavery Avocats, a décidé de briguer les suffrages sous la bannière caquiste dans le comté de Trois-Rivières. «C’est un parti qui m’interpelle. Nous avons des défis importants à relever en terme de main-d’œuvre, de santé, d’économie et d’éducation», précise-t-il.

Que pense-t-il du travail des libéraux? «Je n’ai pas l’intention de critiquer le PLQ. Je peux reconnaître les belles actions libérales qui ont été faites et je suis en mesure de les saluer», lance-t-il en bon joueur.

«En ce qui concerne ma sœur, j’ai un profond respect pour ses allégeances politiques et j’anticipe le même respect de sa part. Elle a fait preuve d’un grand engagement, je l’ai vu concilier vie de famille et vie politique. Elle a fait beaucoup, mais ça ne diminue pas mon intérêt pour la politique, au contraire. Je suis fière de représenter la CAQ dans la circonscription de Trois-Rivières», termine-t-il.