Les actualités en bref

Michel Neveu se représente à Louiseville
Michel Neveu
Louiseville (BT) - Les élections municipales, à Louiseville, suscitent l'intérêt de Michel Neveu, un citoyen qui a décidé de poser à nouveau sa candidature comme conseiller municipal.
M. Neveu tentera de remporter le siège numéro 6, lors du scrutin du 5 novembre prochain.
Ce dernier estime que la Ville a «besoin de personnes compétentes, créatives, novatrices et bien branchées pour relever les défis économiques, sociaux et culturels qui vont la confronter au cours des prochaines années.»
Michel Neveu veut s'attaquer «à court et à moyen termes, à trois défis de taille», soit la hausse du coût de la vie, «la croissance et la diversification du marché du travail de même que le développement d'un dynamisme démographique.»
M. Neveu s'intéresse aussi à d'autres dossiers qu'il juge urgents, notamment la protection de l'environnement. «La Ville s'est dotée d'une politique environnementale en 2014. Il faut maintenant s'assurer qu'elle ne reste pas lettre morte», estime-t-il.
Le candidat au siège numéro 6 indique que Louiseville se classe en 950e position sur 1133 municipalités locales au chapitre de sa vitalité économique, ce à quoi il espère pouvoir remédier par son implication en politique municipale en utilisant des attitudes de transparence, d'intégrité et d'honnêteté.
Photo: Francois Gervais     21/09/17. TR, Pavillon Lemire. Point de presse du FRAPRU sur le droit au logementDiane Vermette (coord comite logement TR), Christian Nadeau (pres Ligue des droits et libertes) et Veronique Laflamme (porte parole FRAPRU)
Le FRAPRU tient une audience populaire à Trois-Rivières
Le comité logement Trois-Rivières a accueilli jeudi la tournée sur le droit au logement organisé par le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU). Des personnes de la région ont «témoigné de problèmes de logement auxquels elles sont confrontées et qui mettent en péril leur santé physique et morale». On reconnaît sur la photo Diane Vermette, coordonnatrice du Comité logement Trois-Rivières, Christian Nadeau, président de la Ligue des droits et libertés, et Véronique Laflamme, porte-parole du FRAPRU.
Photo:StÈphane LessardconfÈrence au sujet des 50 ans du Pont Laviolette avec Jean-Marc Beaudoin, Jean-Guy Dubois, Lucien Chevrette et Martin Gauthier.- FranÁois Roy, Jean-Guy Dubois, Lucien Chevrette (devant), Jean-Marc Beaudoin et Martin Gauthier.
Les 50 ans du pont Laviolette racontés
L'Université du troisième âge (UTA) tenait jeudi la première des trois conférences entourant les 50 ans du pont Laviolette. Animée par François Roy, l'activité portait sur l'histoire du pont et des premières discussions qui ont mené à sa construction. Jean-Guy Dubois, Lucien Chevrette (à l'avant sur la photo), Jean-Marc Beaudoin et Martin Gauthier ont également participé à l'événement. Les deux prochaines conférences auront lieu le 12 octobre au Temps d'une pinte et le 15 novembre au restaurant Ô quai des brasseurs à Bécancour. Rappelons que les personnes intéressées peuvent s'inscrire en ligne sur le site Internet de l'Université du Québec à Trois-Rivières sous l'onglet UTA au coût de 10 $, taxes en sus.
Exercice militaire à Bécancour
Trois-Rivières (VM) - La région de Bécancour sera le théâtre d'un exercice militaire du 22 au 24 septembre.
Près de 50 réservistes du Régiment de la Chaudière participeront à l'exercice Arain Novice 2.0. 
Les militaires devront effectuer différentes tâches comme des attaques, des patrouilles ainsi que le traitement et l'évacuation de blessés. Bien que les militaires porteront des armes, aucune munition ou pyrotechnie ne sera utilisée.
«La population pourra observer quelques véhicules militaires circuler, mais toutes les mesures ont été prises afin de minimiser les impacts sur la population et l'environnement», mentionne le sergent Robert Vaillancourt.
Festi-Pins à Trois-Rivières
Trois-Rivières - Les collectionneurs d'épinglettes ont rendez-vous ces samedi 23 et dimanche 24 septembre à la Bâtisse industrielle du parc de l'exposition de Trois-Rivières. 
Des centaines de milliers d'épinglettes pourront être achetées, vendues ou échangées à cette occasion. 
L'accès à ce «Festi-Pins» est gratuit.