L'équipage d'un navire-porte-conteneur est en quarantaine au port de Trois-Rivières depuis une semaine.
L'équipage d'un navire-porte-conteneur est en quarantaine au port de Trois-Rivières depuis une semaine.

L'équipage d'un porte-conteneurs en quarantaine à Trois-Rivières

Matthieu Max-Gessler
Matthieu Max-Gessler
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — L'équipage d'un navire porte-conteneurs provenant du Panama est en quarantaine depuis environ une semaine au port de Trois-Rivières, en raison de la présence de cas de COVID-19 à bord.

Il s'agit du navire MSC Maria Pia, qui arrivait de Montréal avant de se faire ordonner par Santé Canada et Transports Canada de s'arrêter au port le plus proche. 

«Le port de Trois-Rivières est aussi un port de refuge pour les navires qui en ont besoin, ce qui était le cas de ce navire», confirme Sara Dubé, directrice des affaires publiques de l'Administration portuaire de Trois-Rivières. 

Mme Dubé n'a toutefois pas pu préciser combien de membres de l'équipage seraient atteints de la COVID-19. Le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec n'était pas en mesure de le dire non plus. 

Selon TVA Nouvelles, 10 des 24 matelots à bord seraient infectés. Le premier cas aurait été détecté lorsque trois d'entre eux se sont rendus à l'aéroport Montréal-Trudeau. Ils y ont passé un test de dépistage. Il s'est ensuite avéré que l'un d'entre eux avait la COVID-19, mais était asymptomatique. 

La quarantaine de l'équipage doit en théorie se terminer dans environ une semaine, soit après 14 jours, ce qui devrait lui permettre de reprendre sa route vers Terre-Neuve. Selon l'état de santé de certains membres de l'équipage, il est toutefois possible qu'il demeure à quai plus longtemps, indique Mme Dubé. 

«Pour qu'un navire puisse circuler, Transport Canada exige que certains corps de métier soient remplis. Sachant qu'une partie de l'équipage est alité, il reste à voir si les gens qui occupent ces postes seront rétablis», mentionne-t-elle.