Normand Trahan

L’enquête préliminaire de Normand Trahan reportée en 2020

Trois-Rivières — L’enquête préliminaire de Normand Trahan, le propriétaire du Zoo de Saint-Édouard, a finalement été reportée en 2020.

Pour des raisons de santé à la suite d’une intervention chirurgicale, son avocat, Me Michel Lebrun, a en effet obtenu du tribunal que la cause soit reportée à l’année prochaine pour lui permettre de récupérer.

Le dossier reviendra le 9 janvier en vue d’une conférence de gestion. De nouvelles dates seront alors fixées.

On sait que les audiences devaient se dérouler durant toute la semaine du 18 novembre. Pas moins d’une dizaine de témoins devraient être appelés à la barre dont Me Sophie Gaillard, directrice de la défense des animaux de la SPCA de Montréal qui a dirigé les opérations de la perquisition du 21 mai, les vétérinaires Édouard Maccolini et Marion Desmarchelier de même qu’Alessandra Magini et Philip Éthier, les deux personnes qui ont tenté d’acheter le zoo en 2018.

Normand Trahan est soupçonné avoir fait preuve de cruauté et négligence envers les animaux.

Certains n’auraient pas eu accès à de l’eau non contaminée et de la nourriture de qualité minimale. Des bêtes auraient aussi été gardées dans des enclos qui n’assuraient pas leur sécurité physique.

Le 4 juin dernier, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail avait par ailleurs ordonné la fermeture du Zoo en invoquant la défaillance des installations.

Environ 240 animaux avaient été évacués par les agents de protection animale de la SPCA de Montréal, en collaboration avec des experts de Humane Society International (HSI).