Véronique Maheux-Caron, doctorante en psychologie à l’UQTR.

L’empathie sous la loupe d’une chercheuse de l'UQTR

TROIS-RIVIÈRES — Une doctorante en psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières veut en savoir plus sur l’empathie. Elle souhaite découvrir s’il existe un lien entre la personnalité et les corrélats électrophysiologiques de l’empathie, bref, déterminer par divers moyens quels sont les déterminants de la réaction empathique dans la population en général.

Véronique Maheux-Caron vient donc de mettre en ligne des questionnaires à l’attention du grand public qui lui permettront de mieux comprendre cette émotion. Elle souhaite également, dans un deuxième temps, mesurer en laboratoire l’activité électrique du cerveau de volontaires afin de vérifier auprès de personnes présentant certains profils de personnalité si elles se distinguent dans leurs réactions empathiques.

Les personnes intéressées à répondre d’abord au questionnaire en ligne (https://fr.surveymonkey.com/r/personnalite-empathie) doivent prévoir environ 50 minutes pour le faire. Ces volontaires sont admissibles au tirage d’une carte-cadeau Amazon.ca d’une valeur de 100 $.

Ceux et celles qui le souhaitent pourront ensuite laisser leur adresse courriel à la chercheuse afin de participer à la deuxième phase de l’étude. L’équipe de recherche entrera en contact avec les participants correspondants au profil recherché.

Ces personnes seront alors invitées à effectuer une tâche en laboratoire qui permettra à l’équipe de réponde à certaines questions scientifiques à propos de la nature de l’empathie. Une compensation financière de 40 $ leur sera remise.