Les élèves de l’école Louis-de-France ne contenaient plus leur joie lorsqu’ils ont appris qu’ils participeraient à la Grande récompense du Grand défi Pierre Lavoie, les 15 et 16 juin, à Montréal.

L'école Louis-de-France récompensée pour ses efforts

Trois-Rivières — Près de 400 élèves de l’école Louis-de-France prendront part à la Grande récompense du Grand défi Pierre Lavoie, les 15 et 16 juin prochains. L’école trifluvienne compte parmi les trois établissements sélectionnés pour leurs actions mises en place pour encourager l’activité physique chez leurs élèves.

Le dévoilement du nom des écoles qui participeront à cette fin de semaine d’activités au Stade olympique et au parc d’attractions La Ronde, à Montréal, avait lieu mercredi, peu avant midi, à l’Assemblée nationale. La conférence de presse était diffusée en direct sur Facebook.

Au moment où le nom de leur école a été prononcé, les dizaines d’élèves de l’école Louis-de-France réunis au gymnase se sont mis à hurler, rire et pleurer de joie. Un membre du personnel a filmé leur réaction et l’a également diffusée sur les réseaux sociaux.

«Il y avait vraiment un mélange d’émotions, témoigne Nathaly Paré, aide à la direction et enseignante de l’école. Les enfants étaient surpris, contents et heureux de savoir que tous leurs efforts ont été récompensés.»

Parmi les 20 écoles qui ont remporté leur Grande récompense, 17 sont tirées au sort, soit une par région. En Mauricie, c’est l’école des Bâtisseurs de Shawinigan qui aura la chance d’aller à Montréal les 15 et 16 juin. Au Centre-du-Québec, l’école la Nacelle - la Source de Saint-Pierre-les-Becquets et Sainte-Cécile-de-Lévrard a remporté le tirage au sort.

Les trois autres écoles ont été choisies pour les efforts qu’elles ont déployés pour promouvoir l’activité physique et les saines habitudes de vie. Or, l’école Louis-de-France est, selon la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, proactive depuis des années en organisant des courses, des activités et des ateliers qui impliquent les élèves, leurs parents et leurs grands-parents. Cette année, à titre d’exemple, les quelque 400 élèves ont participé à un demi-marathon. Ils ont aussi parcouru collectivement 3000 km lors d’un «pédalothon» à relais sur des vélos stationnaires installés dans le hall d’entrée de l’école.

«Chaque année, les élèves ramassaient beaucoup de Cubes énergie, mais ils n’avaient jamais remporté le tirage au sort de la grande récompense, souligne Anne-Marie Bellerose, responsable des communications de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy. Des employés de l’école m’ont dit que ça commençait à en décourager certains, mais qu’ils ont quand même décidé de continuer à mettre toujours plus d’efforts. Et cette année, leurs efforts ont porté leurs fruits!»

L’école doit à présent trouver des parents pour accompagner tous ces élèves à leur sortie, ce qui ne devrait pas être un problème selon Nathaly Paré.

Les élèves de maternelle ne participeront pas à ce séjour, pour des raisons de sécurité, mais auront droit à une journée d’activités à l’école.

Ils auront également des billets pour aller à La Ronde avec leurs parents.