Fermée depuis vendredi dernier, l’école Le Rucher bascule en virtuel jusqu’au 16 novembre.
Fermée depuis vendredi dernier, l’école Le Rucher bascule en virtuel jusqu’au 16 novembre.

L’école Le Rucher en éclosion: les cours suspendus jusqu’au 16 novembre

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Bécancour — L’école Le Rucher, située au Faubourg du Mont-Bénilde à Bécancour, est maintenant considérée comme un milieu en éclosion par la Santé publique.

Au total, ce sont en effet neuf membres du personnel qui ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19 et qui sont présentement en isolement tandis que neuf autres membres du personnel sont en retrait préventif à la suite des directives émises par la Direction de la santé publique.

Les parents et les employés ont été avisés de la situation par le Centre de services scolaire, lundi.

Fort heureusement, selon l’évaluation faite par les autorités sanitaires, le risque de transmission d’infection pour la plupart des élèves est considéré comme faible et aucun dépistage massif n’est donc recommandé de leur côté même si les parents sont invités à rester vigilants face à l’apparition de symptômes.

Rappelons que cette école accueille une cinquantaine d’élèves handicapés et d’élèves en difficultés d’adaptation ou d’apprentissage nécessitant des services adaptés.

Trois groupes devront être en isolement, soit les groupes développement global, autonomie fonctionnelle et développement de l’autorégulation émotionnelle.

Vu le nombre important d’employés de l’école qui sont en isolement, la suspension des cours amorcée vendredi dernier doit donc se poursuivre. Cinq employés avaient alors reçu un diagnostic positif et sept étaient en isolement préventif.

Un retour progressif en classe s’amorcera les 16, 17 et 19 novembre selon les groupes.

«Soyez assurés que la décision de poursuivre la suspension des cours n’a pas été prise à la légère. Nous jugeons qu’il sera préférable que les élèves poursuivent leur scolarisation à distance, accompagnés par le personnel qualifié avec lequel ils sont familiers considérant les particularités de la clientèle qui fréquente l’école Le Rucher», précisent la directrice de l’école, Chantal Morin et le directeur du CSS de la Riveraine, Pascal Blondin.

Lorsque la participation à distance s’avère plus complexe en raison de la condition particulière de certains enfants, le personnel communiquera chaque jour avec les parents pour effectuer un suivi. Le CIUSS MCQ offre également sa pleine collaboration aux familles en cas de besoin, ajoutent les deux directeurs.

Les locaux ont été soumis à une désinfection complète jeudi et vendredi derniers.

Toujours au Centre de services scolaire de la Riveraine, un cas positif s’est ajouté lundi chez les élèves de l’école secondaire, indique la secrétaire générale, Émilie Guay. Cela entraîne l’isolement d’un groupe.

Ailleurs dans les écoles de la région

Au CSS du Chemin-du-Roy, ce n’est pas avant jeudi que la décision de rouvrir ou de prolonger l’enseignement à distance à l’école Cardinal-Roy sera annoncée aux parents, indique la responsable des communications, Anne-Marie Bellerose.

Dans ce CSS, en date du 8 novembre, 24 élèves répartis dans 8 établissements ont reçu un test positif à la COVID-19 au cours du week-end dernier, indique-t-elle. Plus de 174 élèves ont été testés. Parmi les cas positifs, deux membres du personnel et 13 élèves s’ajoutent à Cardinal-Roy, ce qui porte le total à 25 membres du personnel et 39 élèves, soit 64 cas positifs à la COVID-19.

Sur le territoire du CSS de l’Énergie, on compte 42 cas actifs (35 élèves et sept membres du personnel) à Val-Mauricie. À Paul-Le Jeune, il y a 18 cas (12 élèves et 6 employés) et à Des Chutes, six cas sont actifs chez les élèves et 2 du côté du personnel.