Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Ce sont maintenant trois unités du Centre d’hébergement Cooke qui sont touchées par l’éclosion.
Ce sont maintenant trois unités du Centre d’hébergement Cooke qui sont touchées par l’éclosion.

L’éclosion prend de l’ampleur au CHSLD Cooke

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — L’éclosion qui s’est déclarée au Centre d’hébergement Cooke a continué de prendre de l’ampleur au cours des derniers jours. Si bien que c’est maintenant trois unités qui sont touchées. Le nombre d’éclosions dans la communauté est également reparti à la hausse dans la région, notamment dans les commerces et les entreprises.

Dans le dernier rapport du CIUSSS de la Mauricie-Centre-du-Québec, on note que ce sont maintenant trois unités du Centre d’hébergement Cooke qui sont touchées par une éclosion pour un total 37 personnes qui ont contracté la COVID-19, soit 21 résidents et de 16 employés.

L’éclosion la plus importante est survenue dans l’unité D1, où 7 nouveaux cas (2 employés et 5 usagers) se sont déclarés, mercredi. De nouveaux cas sont également apparus dans l’unité D2 (2 usagers) et dans l’unité D3 (2 employés et 2 usagers).

La directrice régionale de la Santé publique, la Dre Marie-Josée Godi, a également fait le point sur le nombre d’éclosions dans la région. Après avoir connu une baisse de 106 à 78 la semaine dernière, les éclosions sont reparties à la hausse au cours des derniers jours, passant de 78 à 99. L’augmentation provient notamment des commerces et des entreprises qui ont fait un bond de 53 à 73 éclosions.

Pour ce qui est du nombre de cas, on observe une tendance à la baisse au cours des derniers jours, mais il demeure à un niveau élevé. La situation est préoccupante dans la MRC Drummond et le territoire du Haut-Saint-Maurice où la capacité de dépistage a été relevée au cours des derniers jours.

Bien qu’on observe une tendance à la baisse, le nombre de cas demeure encore à un niveau très élevé.

De légères hausses sont aussi observées à Trois-Rivières et dans la MRC l’Érable. Pour les autres MRC, la tendance est relativement stable ou légèrement à la baisse, note le CIUSSS MCQ dans son dernier bilan hebdomadaire.

Pour la dernière semaine, les municipalités les plus touchées en Mauricie sont l’agglomération de La Tuque, Shawinigan et Trois-Rivières. Pour le Centre-du-Québec, il s’agit des municipalités de Drummondville, Lyster, Plessisville, Saint-Ferdinand et Victoriaville.

Dans le dernier bilan journalier, ce sont 78 cas supplémentaires qui ont été confirmés, soit 33 en Mauricie et 45 au Centre-du-Québec. Les cas se concentraient surtout dans la MRC de Drummond (+31) et de Trois-Rivières (+21).

Le nombre de personnes rétablies a augmenté de 116 et le nombre de cas actifs a diminué de 36 pour revenir sous la barre des 1000. On en compte 315 en Mauricie et 671 au Centre-du-Québec.

Le nombre d’hospitalisations a également baissé de cinq au cours des dernières 24 heures dans les unités COVID de Drummondville et de Trois-Rivières. Si bien que le taux d’occupation des lits réguliers est actuellement de 50 %. Ce sont également quatre personnes qui sont prises en charge aux soins intensifs.

Enfin, on compte un décès supplémentaire dans la région. Celui-ci est survenu dans une résidence privée pour aînés ou une ressource intermédiaire, où 129 décès sont survenus depuis le début de la deuxième vague.