Le maire de Shawinigan, Michel Angers, se réjouit des résultats du projet pilote.
Le maire de Shawinigan, Michel Angers, se réjouit des résultats du projet pilote.

L’éclairage intelligent: un projet pilote qui réjouit Shawinigan

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
Shawinigan — La réduction à 60 % de l’intensité de l’éclairage des quelque 6141 luminaires à Shawinigan a permis à la Municipalité d’économiser chaque jour 1 990 kWh par heure. Le projet pilote a mené la Cité de l’énergie à devenir la première ville au Québec à posséder ce genre de système.

Le système en question octroie à Shawinigan la possibilité de gérer à distance les fonctionnalités de contrôle de ses luminaires, comme les allumer, les éteindre ou en gérer l’intensité, et d’utiliser les fonctionnalités de télémétrie telles que la détection d’anomalie.

«Nous avons réalisé ce projet de trois millions $ en obtenant une subvention directe d’Hydro-Québec de 370 000 $ pour l’achat de lumières à DEL. De plus, nous avons obtenu, depuis 2018, une diminution annuelle de notre facture d’électricité et d’entretien de plus de 300 000 $», rappelle le maire Michel Angers.

L’étude, menée par la firme Énergère, démontre que l’utilisation du système de contrôle en question permettra d’économiser localement 40 %.

«Cette étude, que vient de compléter Énergère, nous permettra d’obtenir des économies supplémentaires de plus de 70 000 $ sur notre facture d’électricité grâce à la technologie intelligente que nous avons mise en place», ajoute le maire Angers.

L’étude révèle également qu’il serait possible de créer, dans la plateforme de contrôle de l’éclairage, des programmes ou des scénarios d’éclairage spécifiques pour le moment du jour ou de la semaine.

La même étude démontre par ailleurs que cette technologie pourrait être appliquée à la grandeur de la province.