L’eau potable affectée par des tests

Sainte-Geneviève-de-Batiscan — La municipalité de Sainte-Geneviève-de-Batiscan procède, depuis décembre dernier, à divers tests dans son réseau de distribution d’eau potable, ce qui donne lieu à des avis d’ébullition.

Il s’agit de tests de pression dans les nouvelles conduites aménagées à la suite du changement du réservoir d’eau potable, explique le maire, Christian Gendron.

«On a fait de gros travaux et on a changé notre réservoir. Le réservoir d’eau potable n’est pas encore en fonction, mais il a fallu quand même le remplir pour faire des tests d’étanchéité sur de nouvelles conduites», explique-t-il.

Afin de réaliser ces tests, il faut augmenter de trois ou quatre fois la pression habituelle, explique-t-il. Au cours de cette mise en œuvre, des coliformes totaux ont été détectés dans l’eau de même que la présence de dépôts de manganèse dans le réseau, donnant lieu parfois à une eau de couleur jaune à brune.

Le maire espère que le tout rentrera dans l’ordre d’ici la fin du mois de février. Il faut en effet quatre semaines consécutives sans coliformes totaux dans les tests pour déterminer que l’eau est potable sans ébullition préalable.