Cette photo montre clairement qu’il manque la portion centrale de la passerelle du pont Marc-Trudel. Cette partie s’est affaissée dans le lit de la rivière à la fin janvier.

Le trottoir s’effondre

Shawinigan — Condamné depuis plusieurs années en raison de son caractère peu sécuritaire, le lien piétonnier du pont Marc-Trudel ne pourra définitivement plus être emprunté par les plus téméraires à la fonte des neiges. Une importante portion de la passerelle s’est effectivement détachée de la structure à la fin janvier et tout indique que la Ville de Shawinigan ne procédera pas à sa réparation, puisque la direction régionale du ministère des Transports prévoit d’importants travaux d’ici la fin 2019.

Les dégâts ont été constatés le 24 janvier, en soirée. François St-Onge, directeur des communications à la Ville de Shawinigan, indique qu’aucune cause précise n’explique cet affaissement, outre le poids des années.

«Une section s’est effondrée dans le lit de la rivière», raconte-t-il. «La passerelle était fermée depuis un bon bout de temps. On la savait fragile. Il existe un projet de réfection au MTQ pour le réaménagement du pont, qui prévoyait un déplacement du passage piétonnier de l’autre côté de la route.»

Précisons que le pont Marc-Trudel, qui relie le secteur Shawinigan-Sud à l’île Melville, appartient au ministère des Transports. Toutefois, la passerelle piétonne, en direction sud, est sous responsabilité municipale. La Ville en interdit l’accès depuis plusieurs années, ce qui n’empêchait pas certaines personnes de s’y aventurer, surtout au printemps pour admirer les majestueuses chutes offertes par la rivière Saint-Maurice à l’ouverture des vannes du barrage d’Hydro-Québec.

La section manquante découragera sans doute les passants à l’avenir. «Nous avions déjà sécurisé les lieux, mais on s’est organisé pour que ce soit doublement sécurisé», convient M. St-Onge. Pour le moment, la neige empêche toute circulation piétonnière sur cette portion. Il faudra voir comment réagira le reste de la structure au cours des prochaines semaines, notamment lors du dégel.

Depuis 2012
À la direction régionale du ministère des Transports, Jean Lamarche, responsable des communications, reconnaît que les plans pour les travaux de réaménagement au pont Marc-Trudel remontent à quelques années.

«Nous avions entamé les discussions avec la Ville de Shawinigan en 2012», commente-t-il. «Dans le cadre de ce projet, il est prévu qu’un passage pour les cyclistes et les piétons soit aménagé.»

En 2014, Claude Mass avait réclamé à maintes reprises l’installation d’un garde-corps en direction nord sur ce pont, pour protéger les cyclistes dans ce secteur où les automobilistes circulent souvent à vive allure. Son souhait avait finalement été exaucé.

Visiblement, le nouveau passage pour les cyclistes et les piétons serait conçu du même côté, donc en direction nord.

Dans la programmation des travaux routiers 2017-2019 de la direction régionale du ministère, il est annoncé la «réfection des systèmes structuraux» de ce pont. Le budget prévu est établi entre un et cinq millions $.

«Le projet est en préparation. Je n’ai pas de date précise, mais on parle de court terme», indique M. Lamarche.