Le toit du terrain de soccer intérieur du CSAD coule. Pour corriger la situation, la Commission scolaire a déposé une mise en demeure contre l’entrepreneur en construction.

Le toit du CSAD coule

Trois-Rivières — Depuis près de trois ans, une partie du toit du Complexe sportif Alphonse-Desjardins (CSAD) à Trois-Rivières coule. La membrane installée sur le toit du terrain de soccer intérieur n’est pas toujours étanche, ce qui laisse de l’eau s’infiltrer occasionnellement. Voulant que ce problème se règle, la Commission scolaire du Chemin-du-Roy a mis en demeure l’entrepreneur qui avait réalisé les travaux de construction.

Jeudi, Radio-Canada Mauricie rapportait que l’eau qui s’infiltre par le toit coule depuis 2015 sur la surface synthétique du terrain de soccer intérieur. Cette situation survient lorsque les conditions sont favorables, c’est-à-dire lorsqu’il y a de forts vents, qu’il pleut ou que la neige présente sur le toit fond.

Toujours selon Radio-Canada Mauricie, la Commission scolaire du Chemin-du-Roy a fait parvenir en juillet dernier une mise en demeure à l’entrepreneur Groupe Gagné Construction. Elle demandait alors à l’entreprise de réaliser les travaux de réfection de la toiture. L’entreprise avait alors 30 jours pour réaliser les travaux, ce qui n’a pas été fait.

Ces travaux ne peuvent plus tarder, car la Commission scolaire prévoit installer une nouvelle surface synthétique cet été. Le coût de ce nouveau terrain est d’environ 800 000 $.

«Ça va devenir urgent ce printemps. C’est sûr qu’à la fonte des neiges, il faut qu’on donne le contrat pour corriger les travaux. Soit nous donnons le contrat, soit le fabricant de la membrane donne le contrat», a déclaré à Radio-Canada Mauricie Laurent Cabana, directeur général adjoint de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy.

L’entrepreneur a indiqué à Radio-Canada que la faute revient au fabricant de la membrane du toit, Carlisle Canada, et à l’installateur Lucien Laurendeau.

Cette membrane d’étanchéité du toit est garantie par le fabricant jusqu’en 2022.