Le Latuquois David Parent a fondé PixMob en 2006 avec son ami Vincent Leclerc.

Le Super Bowl et Sotchi dans la même semaine

Grand sportif et footballeur au Séminaire St-Joseph, David Parent ne pensait jamais participer au Super Bowl et aux Jeux olympiques... dans la même semaine! En devenant un champion entrepreneurial, ce natif de La Tuque enflamme aujourd'hui les foules grâce à une technologie qui pourrait révolutionner le monde du spectacle.
Dès son jeune âge, David Parent avait l'esprit entrepreneurial. Suivant l'exemple de son père, Richard Parent, qui possède Chaussures Gagnon à La Tuque, il voulait lancer ses propres projets. Au pensionnat au primaire, il a entrepris le commerce des pétards à mèches, avant de se faire prendre et perdre ses économies! Au secondaire, il importe des lunettes du quartier chinois de New York, mais il a été incapable d'écouler la marchandise.
Ne reculant pas devant ces échecs, il poursuit ses études en sciences administratives au Cégep de Ste-Foy, il s'oriente en gestion internationale et marketing dans le cadre du baccalauréat en science de l'administration à l'Université Laval (UL). C'est alors que son esprit entrepreneurial explose.
En quelques années seulement, il lance une franchise de peinture étudiant, il fonde le regroupement des étudiants entrepreneurs de l'Université Laval (RÉEL) et il devient conseiller au vice-recteur au développement à l'U, avant de démarrer une entreprise d'affichage numérique!
Il avait tellement de projets qu'il a dû mettre ses études sur la glace pendant un certain temps. Il s'implique aujourd'hui alors qu'il occupe le poste de vice-président de l'Association des clubs d'entrepreneurs étudiants du Québec.
En 2006, il fonde Eski Studios avec Vincent Leclerc, l'inventeur de la technologie. Pendant que Vincent s'occupe de la création et de la technique, David s'occupe des ventes, de la gestion et de la finance en occupant le poste de président-directeur général.
«J'ai toujours rêvé de bâtir une entreprise avec une certaine envergure internationale. Par contre, j'avais sous-estimé que ça impliquait de voyager autant», commente-t-il.
En 2010, l'entreprise lance la technologie PixMob qui permet d'illuminer les foules grâce à une technologie fonctionnant avec la lumière infrarouge. Depuis, la PME a séduit les grands concepteurs d'éclairage de la planète. Quatre années plus tard, l'entreprise change de nom pour PixMob, en lançant la nouvelle génération de la technologie qui permet aujourd'hui de faire de la vidéo dans une foule.
Depuis 18 mois, l'entreprise connaît une croissance fulgurante. Le nombre d'employés est passé de 35 à 50 en quelques mois seulement et le chiffre d'affaires de l'entreprise devrait atteindre 10 M$ cette année.
Tout un casse-tête de processus de croissance et de gestion pour ce Latuquois qui connaît un succès international. Pour parfaire ses aptitudes, il poursuit maintenant ses études au réputé Massachusetts Institute of Technology dans le but d'obtenir un certificat avancé pour les gestionnaires d'entreprises.