Les anciens émérites honorés par le Séminaire Saint-Joseph, de gauche à droite, à l’arrière: Paul Gélinas, René Guimond, Yves Gabias, Marc Déry, pour Rose-Anne Déry-Tremblay, Éric Furlatt, Michel Trépanier et Jean-Luc Bellemare. À l’avant, dans le même ordre: Pierre Leclerc, supérieur de la Corporation du Seminaire Saint-Joseph, Mona Tremblay, mère de Rose-Anne Déry-Tremblay, et Martine Roy, directrice générale du Séminaire.

Le Séminaire Saint-Joseph honore ses anciens

TROIS-RIVIÈRES — Sept anciens élèves du Séminaire Saint-Joseph ont été honorés, vendredi, alors qu’ils entraient dans le très sélect club des Anciens émérites. Cette tradition instaurée il y a 15 ans vise à reconnaître les diplômés de l’école secondaire qui ont eu un «cheminement professionnel exceptionnel», toutes les années de graduation confondues.

Fait à noter, celui à qui l’on doit l’instauration de cette tradition des Anciens émérites, Michel Trépanier, faisait partie des élèves honorés par leur Alma Mater.

«C’était une tradition anglophone et j’ai réussi à initier ça ici, explique celui qui a gradué en 1971 du Séminaire, avant d’en devenir le directeur général, de 2001 à 2010. J’avais demandé à Pierre Leclerc, le supérieur de la Corporation du Séminaire, de faire quelque chose pour nos anciens et il avait accepté. Je suis très content de voir que ça se poursuit encore!»

Du sport aux affaires...

Les Anciens émérites sont sélectionnés dans divers domaines professionnels, notamment le droit, l’éducation, les affaires, l’engagement et le sport. Dans ce dernier domaine, le candidat choisi cette année était Éric Furlatt, arbitre de la Ligue nationale de hockey. Celui qui a obtenu son diplôme du Séminaire en 1988 et arbitré plus de 1000 matchs au cours de sa carrière était ému de recevoir un tel honneur de son Alma Mater.

«C’est spécial, c’est un honneur, reconnaît-il. Il y a beaucoup d’élèves qui sont passés par ici, alors c’est très flatteur d’être reconnu par le Séminaire.»

M. Furlatt, dont les filles fréquentent également le Séminaire Saint-Joseph, garde en mémoire d’excellents souvenirs de son parcours scolaire à l’établissement d’enseignement de la rue Laviolette. «Mes meilleurs souvenirs, c’est quand on allait jouer au hockey sur l’heure du midi au centre Marcotte (devenu aujourd’hui l’aréna Fernand-Asselin, NDLR). J’ai noué de belles amitiés ici et je crois qu’on est tous fiers d’avoir fait nos études ici.»

Lors du cocktail qui précédait la cérémonie d’intronisation, Éric Furlatt était en grande discussion avec un autre Ancien émérite honoré cette année dans le domaine des affaires, Jean-Luc Bellemare. Le vice-président du Groupe Bellemare souligne qu’il porte toujours dans son cœur l’établissement qui lui a remis son diplôme d’études secondaires, en 1986.

«Je suis resté très attaché au Séminaire, mais aussi à la région, insiste-t-il. J’ai fait mes études postsecondaires ici et mes amitiés les plus fortes encore aujourd’hui sont celles que j’ai nouées ici.»

... Du droit à l’engagement

L’avocat Paul-A. Gélinas, qui a négocié de nombreux contrats à l’international, notamment pour le groupe Total et pour la construction du tunnel qui passe sous la Manche pour relier l’Angleterre à la France, était l’ancien émérite sélectionné dans le domaine du droit. René Guimond, spécialiste du domaine du marketing qui a occupé, entre autres, plusieurs postes importants au sein de Cogeco, a été honoré dans le domaine du rayonnement.

Au chapitre de l’engagement, c’est l’ancien directeur des équipements de l’UQTR, Yves Gabias, qui a eu l’honneur d’être intronisé cette année. M. Gabias s’est impliqué au sein de plusieurs organismes publics et communautaires, dont la Maison Albatros, le Centre hospitalier Saint-Joseph et l’Association des gestionnaires de parcs immobiliers institutionnels. La comédienne Rose-Anne Déry-Tremblay, que l’on retrouve dans plusieurs émissions de télévision, dont Conseil de famille, était la plus jeune des Anciens émérites, dans la catégorie «d’hier à aujourd’hui». La diplômée de 2009 était absente vendredi, mais ses parents l’ont représentée.

Lors de la cérémonie d’intronisation, chacun des Anciens émérites reçoit une plaque honorifique pour souligner ses accomplissements et réalisations. Une reproduction de cette plaque est également installée dans la Salle des Anciens du Séminaire. Ce geste permettra aux élèves actuels de l’école de s’inspirer de ceux qui ont foulé avant eux les couloirs du Séminaire Saint-Joseph.

«Les Anciens émérites font rayonner notre école un peu partout sur la planète et ça alimente notre sentiment de fierté, assure la directrice générale du Séminaire, Martine Roy. C’est pour ça qu’on installe leur plaque honorifique dans la Salle des Anciens, pour que petits et grands puissent s’inspirer de ces gens passionnés et inspirants!»