Le Nouvelliste
Le SANA a reçu des appels haineux à la suite de la diffusion de cette publicité.
Le SANA a reçu des appels haineux à la suite de la diffusion de cette publicité.

Le SANA victime de messages haineux

Marie-Eve Lafontaine
Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Le Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Trois-Rivières fait partie des cinq organismes qui font front commun pour dénoncer les préjugés. Il est d’ailleurs bien placé pour en parler particulièrement depuis la diffusion d’une publicité dont l’objectif était de promouvoir la diversité et de l’inclusion. Cette affiche apposée sur des autobus de la ville montre cinq femmes en train de tricoter dont deux portent le voile. Elle a valu au SANA quelques appels et plusieurs messages haineux sur les médias sociaux.