«Juste une p’tite nuite» du Cirque du Soleil affichait complet pour ses dernières représentations.

Le rideau tombe sur Nezha et Juste une p’tite nuite

Trois-Rivières — La saison touristique dans la région est bien loin de tirer à sa fin, mais le rideau est tout de même tombé sur deux grands produits d’appel cette fin de semaine à Trois-Rivières et à Shawinigan. Le spectacle «Juste une p’tite nuite» du Cirque du Soleil à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières, et «Nezha» du Cirque Éloize à la Cité de l’énergie de Shawinigan ont tous deux présenté leurs dernières représentations.

À Trois-Rivières comme à Shawinigan, on reconnaît déjà que les deux spectacles ont représenté un apport considérable à l’activité touristique et économique de la région cet été. Chez Tourisme Shawinigan, le bureau touristique était pris d’assaut par des gens qui venaient assister au spectacle mais qui en profitaient aussi pour découvrir les différents attraits de la ville.

Le Cirque Éloize présentait Nezha à la Cité de l’énergie.

«On a eu beaucoup de monde à notre bureau touristique en lien avec le spectacle. Ce qu’on a pu constater, c’est que oui, les gens venaient pour Nezha, mais ils restaient aussi plusieurs jours pour d’autres activités. Ça s’est ressenti notamment dans l’hébergement, qui affichait complet à quelques moments durant l’été», constate Marie-Pier Durand, agente de communication pour Tourisme Shawinigan.

Cette dernière rappelle toutefois que la saison touristique est loin d’être terminée de leur côté. «Ça se poursuit pour nous et il y a encore de beaux événements à venir et des attractions à visiter. Nous entrons dans une période d’ailleurs où la clientèle européenne se fera de plus en plus présente chez nous», ajoute-t-elle.

À Trois-Rivières, la présence du Cirque du Soleil pour une quatrième année consécutive confirme que ce produit est devenu une attraction majeure pour la ville et la région. «Ce que l’on voit pour le moment est très positif. Depuis le début il y a quatre ans, le Cirque du Soleil affiche des taux d’occupation qui oscillent dans les 95% et ça ne devrait pas être bien différent cette année. Les trois derniers soirs affichaient complet», constate Daniel Rioux, coordonnateur chez Tourisme Trois-Rivières, qui indique que cet engouement se fait ressentir tant chez les hôteliers que les restaurateurs. 

«Cette année, nous avions une offre encore plus grande en terme d’hébergement avec l’ouverture du Holiday Inn Express et de l’hébergement au Kinipi Spa. Ce sont 135 chambres de plus qui étaient disponibles en ville. Et à plusieurs reprises, on a noté que tout affichait complet certains soirs. Même les offres de AirBNB, et il y en a de plus en plus à Trois-Rivières, étaient complètes», mentionne M. Rioux, qui signale que les indicateurs des différents musées, attractions et restaurants sont tout aussi positifs pour la saison actuelle.

«Malgré qu’on ait connu une année record l’an dernier, on espère toujours atteindre une coche de plus cette année», ajoute-t-il.