Le recours à d’autres centres non nécessaire

SAINT-ÉTIENNE-DES-GRÈS — La Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie n’a finalement pas eu besoin de recourir à d’autres centres de tri pour ses matières.

Le bâtiment de Récupération Mauricie a pu être réintégré assez rapidement pour éviter d’avoir à transborder les matières à l’extérieur de la région.

La responsable des communications de la RGMRM, Sylvie Gamache, indique que la collecte, qui a repris son cours normal dans la région lundi dernier, «se passe bien» même s’il y a eu un peu plus de matières à amasser dans les secteurs qui ont été privés de collecte. «C’est plus long, mais on va y arriver», dit-elle.

Rappelons qu’il y a deux semaines, le Centre de tri de Saint-Étienne-des-Grès a dû fermer ses portes lorsque des problèmes de structure visibles de l’intérieur ont commencé à apparaître. La toiture a dû être déneigée et déglacée pour éviter des problèmes. Rappelons que beaucoup de toitures se sont effondrées, cet hiver dans la région, sous le poids de la glace et de la neige.

Mme Gamache indique que le rapport d’expertise complet sur l’étendue des dommages n’est pas encore arrivé. Il y aura bel et bien des réparations à faire, dit-elle, mais on en ignore encore le coût.