Le président de la Société acadienne Port-Royal, Normand Godin, est accompagné du président d’honneur et président-directeur général de la Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour, Maurice Richard.

Le Ralliement acadien du Québec 2020 à Bécancour

BÉCANCOUR — La Société acadienne Port-Royal accueillera le troisième Ralliement acadien du Québec les 26, 27 et 28 juin prochain à Bécancour. Cet événement, en collaboration avec la Coalition des organisations acadiennes du Québec, se déroulera sous la présidence d’honneur du président-directeur général de la Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour, Maurice Richard.

«C’est un rassemblement acadien unique au Québec pour se rappeler l’histoire acadienne et se souvenir surtout qu’au Québec, il y a un million de citoyens qui sont d’origine acadienne. […] C’est trois jours de festivités, de rencontres sociales et d’échanges. Il y a un côté pédagogique aussi de raconter l’histoire», lance Maurice Richard.

Ce dernier est lui-même de descendance acadienne en plus d’être le président d’honneur de cette activité qui se tient tous les quatre ans.

«C’est avec une grande fierté que j’accepte la présidence d’honneur de cet important événement qui se déroule sur la terre d’accueil de mes ancêtres déportés. C’est un devoir de mémoire envers ces Acadiens et Acadiennes qui ont fondé et fait prospérer Saint-Grégoire de Bécancour, et tant d’autres municipalités québécoises. Je vous invite à célébrer avec moi la culture et l’histoire de ce peuple résiliant, entreprenant et qui savait faire la fête», a-t-il souligné.

Le Ralliement acadien du Québec revêt une grande importance selon les organisateurs puisqu’il a pour but de permettre aux Acadiens du Québec de se rassembler, de mieux se connaître, d’échanger et de célébrer leur fierté acadienne. L’événement est par ailleurs ouvert à tous.

«Le Ralliement est, à notre mesure, un Congrès mondial acadien, qui poursuit le même objectif, soit d’amener les Québécois à retrouver leurs racines oubliées, à partager leur sentiment identitaire et à s’ouvrir sur l’Acadie éparpillée. Cet événement combine la découverte de la région de Bécancour à des causeries éclairantes, des spectacles pleins d’émotions et des occasions d’échanger avec des personnalités de tous les horizons», a affirmé le président de la Société acadienne Port-Royal, Normand Godin.

Pour cette troisième édition, des délégués acadiens du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et de la Louisiane sont d’ailleurs attendus.

Rappelons également que la ville de Bécancour a reçu le prix Acadie-Québec en 2019 pour son apport au développement et à la consolidation des relations Acadie-Québec.

Une série d’activités sera proposée pendant trois jours. Le programme comprend six conférences, dont une table ronde, deux spectacles, un banquet, une messe, un dîner et les visites guidées du site patrimonial de Saint-Grégoire, de son centre d’interprétation et de son cimetière. On promet également que, lors de ce rendez-vous acadien, la présence des Abénakis sera mise en valeur «en raison des liens ancestraux qui unissent ces deux peuples».

La programmation complète et les formulaires d’inscription se trouvent sur le site Internet de la Société acadienne Port-Royal à sapr.ca.

Avez-vous des origines acadiennes?

Selon la Société acadienne Port-Royal, ce serait plus d’un million de Québécois qui auraient un nom acadien et plus de quatre millions qui auraient au moins un nom acadien dans leur ascendance. Il est possible de consulter le site web de l’organisme pour découvrir si vous avez des origines acadiennes.

«Au nombre des Acadiens les plus connus, mentionnons Jean Béliveau, Louis Cyr, Anne Hébert, Bernard Landry, Roméo Leblanc, Fred Pellerin, Maurice Richard, Zachary Richard, Gabrielle Roy et Gilles Vigneault», affirme l’organisme.