Le M/V Mandarin est le premier bateau étranger à accoster au port de Trois-Rivières en 2014.

Le premier bateau de l'année est arrivé au port de Trois-Rivières

La direction du port de Trois-Rivières tiendra vendredi matin une cérémonie protocolaire afin de souligner l'arrivée du premier bateau de l'année 2014.
Le M/V Mandarin, battant pavillon chypriote, est au port trifluvien depuis mercredi après-midi. La direction du port prévoyait accueillir son premier navire dès samedi dernier.
Mais les conditions météorologiques ont joué les trouble-fêtes: les glaces qui se sont formées sur le lac Saint-Pierre ont grandement perturbé le trafic naval au cours des derniers jours. Sept navires étaient coincés sur le fleuve Saint-Laurent, face à Trois-Rivières, durant la journée de lundi.
Le M/V Mandarin a été ancré à Les Escoumins durant un certain temps en raison de la forte congestion sur le fleuve. Il a finalement pu arriver à destination.
Ce bateau faisait la lutte au Whistler, battant pavillon chinois, pour être le premier bateau de l'année au port trifluvien.
Pour être considéré comme étant le premier bateau de l'année, le navire ne doit pas avoir fait escale précédemment dans un autre port canadien. Il doit aussi être immatriculé à l'étranger.
Le port de Bécancour a déjà accueilli son premier bateau de l'année. Le M/V Alaskaborg est arrivé dimanche. Ce bateau, battant pavillon des Pays-Bas, est venu livrer une cargaison de 8005 tonnes métriques de coke destinée à l'Aluminerie de Bécancour.
Le M/V Alaskaborg a toutefois connu des ennuis lors de son départ du port de Bécancour. De la glace s'est glissée dans son système de refroidissement, ce qui a entraîné une panne de moteur.
Le bateau a été inspecté et réparé mercredi au port de Trois-Rivières.