Une centaine de compétiteurs venus du Québec, de l’Ontario et des États-Unis se sont affrontés pendant deux jours aux finales canadiennes de l’IPRA, à Saint-Tite.

Le prélude au Festival western

SAINT-TITE — Les amateurs de rodéo ont eu un avant-goût du prochain Festival western de Saint-Tite, samedi et dimanche, alors que se déroulaient dans la municipalité les finales canadiennes de l’Association internationale de rodéo professionnel (IPRA).

Près de 2000 personnes ont assisté aux compétitions ces deux journées, où une centaine de compétiteurs venus de partout au Québec, de l’Ontario et des États-Unis se sont affrontés. Pour l’organisation du Festival, cette fin de semaine de compétition que Saint-Tite reçoit depuis huit ans marque le prélude aux 10 jours de spectacles, rodéos et animation qui transforment la municipalité chaque année, depuis 52 ans, au début de l’automne.

«Ça a très bien été les deux jours, les gens étaient au rendez-vous et heureux, estime Geneviève Frappier, coordonnatrice aux communications et équipe spectacles du Festival western de Saint-Tite. C’est un bon prélude pour commencer la saison estivale.»

Si la journée de dimanche s’est déroulée sous un soleil radieux, ce n’était pas le cas samedi, alors qu’une partie de la compétition s’est passée sous la pluie. Les spectateurs étaient toutefois à l’abri de l’eau dans les estrades.

«Ça n’a pas découragé les gens de venir, se réjouit Mme Frappier. Et pour les participants, ça fait partie de la compétition.»

Deux espoirs de la région, soit Timothé Brunelle, de Saint-Tite, et Bryan Rouiller, de Hérouxville, étaient au nombre des compétiteurs. Les deux jeunes hommes n’ont toutefois pas remporté de prix cette fin de semaine.

Les deux fins de semaine précédentes, Saint-Tite a accueilli des écoles de rodéo à dos de taureau et de cheval. «Ça nous permet d’utiliser le plus possible nos installations et d’en faire profiter les gens», souligne Mme Frappier.

En route vers le 52e

La programmation complète du Festival western sera dévoilée mercredi prochain. Quelques spectacles ont d’ores et déjà été annoncés, dont ceux de Matt Lang, Irvin BLais et Brett Kissel.

Deux soirées seront également consacrées à l’héritage musical du country, qui a influencé plusieurs générations d’artistes. Ces soirées seront animées par Martin Fontaine et Brigitte Boisjoli, entourés d’interprètes masculins et féminins, pour chanter les plus grands succès du country.

Les billets pour les spectacles et rodéos seront mis en vente le 1er juin, de même que l’étoile de shérif qui donne accès à l’ensemble de la programmation pour toute la durée du festival. Cette dernière sera vendue 10 $.