Le niveau du lac Saint-Pierre devrait atteindre 3,7 m en fin de journée, dimanche.

Le niveau du lac Saint-Pierre augmente encore

Trois-Rivières — Le niveau du lac Saint-Pierre va continuer à monter, dimanche, selon les projections de la Sécurité civile. Il devrait atteindre un peu plus de 3,7 m en fin de journée, alors qu’il se situait autour de 3,6 m en matinée.

«C’est la répercussion des pluies des derniers jours, explique Bernard Létourneau, porte-parole de la Sécurité civile. Le niveau devrait ensuite rester stable jusqu’à mardi.»

Si tout se passe comme prévu, l’eau devrait alors commencer à redescendre. Aucune pluie n’est attendue au cours des prochains jours, selon Environnement Canada.

La situation des cours d’eau en Mauricie est toutefois plus rassurante. La montée de la rivière Mékinac a été moins forte que prévu et l’eau est même redescendue dans le secteur Saint-Joseph-de-Mékinac, à Trois-Rives. À tel point que la présence de l’armée et de la Sécurité civile ne sera peut-être plus nécessaire à cet endroit, dès aujourd’hui.

M. Létourneau indique que le niveau de la rivière Saint-Maurice n’est pas alarmant non plus. Celui de la rivière du Loup, près de Saint-Alexis-des-Monts, est également sous contrôle. La route 349 est toutefois fermée à la circulation pour les petits véhicules, entre la municipalité et sa voisine, Saint-Paulin. Un détour doit être fait par les routes 348 et 350, par Saint-Didace et Saint-Édouard-de-Maskinongé.

À Trois-Rivières, la Ville a fait appel à nouveau à l’armée, puisque des digues ont été fragilisées samedi par les vagues créées par le vent. Quarante employés municipaux sont sur le terrain, dimanche. Dans un message sur Facebook adressé aux citoyens, dimanche matin, la mairesse par intérim, Ginette Bellemare, a enjoint les riverains à ne pas se décourager et à contacter le 311 pour faire part à la Ville de leurs besoins. Le conseiller du district de Pointe-du-Lac, François Bélisle, a également invité les Trifluviens qui veulent aider les sinistrés après le retrait des eaux à se manifester.

L’armée sera également présente à Yamachiche pour consolider des digues et permettre le transport d’intervenants psychosociaux.

Alors que la situation est relativement stable en Mauricie, d'autres régions inondées du Québec ont été éprouvées par les vents. Ce fut le cas de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, dans les Laurentides, où une centaine de personnes ont dû être évacuées d'urgence lorsqu'une digue a cédé, samedi soir.