La matelot de 1re classe Frédérique Poitras, qui tient dans ses mains la Coupe du Commodore de la Réserve navale ainsi que le prix du marin de l’année, est accompagnée du commodore Mike Hopper, commandant de la Réserve navale, du capitaine de frégate Kévin Jutras, commandant du NCSM Radisson, du maître de 1re classe Alain Levasseur, du capitaine d’armes du NCSM Radisson ainsi que des membres de l’équipage du navire.
La matelot de 1re classe Frédérique Poitras, qui tient dans ses mains la Coupe du Commodore de la Réserve navale ainsi que le prix du marin de l’année, est accompagnée du commodore Mike Hopper, commandant de la Réserve navale, du capitaine de frégate Kévin Jutras, commandant du NCSM Radisson, du maître de 1re classe Alain Levasseur, du capitaine d’armes du NCSM Radisson ainsi que des membres de l’équipage du navire.

Le NCSM Radisson nommé meilleure unité au Canada

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Composé de femmes et d’hommes de notre communauté qui oeuvrent dans une foule de domaines, le NCSM Radisson de Trois-Rivières vient d’être nommé meilleure unité de réserve navale du Canada en remportant la Coupe du commodore. Et elle a dans ses rangs le marin de l’année au pays.

Le matelot de 1re classe Frédérique Poitras a remporté ce prix remis au meilleur matelot de tout le pays. La diplômée en technique policière sur le point d’accéder à l’École nationale de police se démarque par son excellence à tous les niveaux, assure le capitaine de frégate Kévin Jutras, commandant du NCSM Radisson.

«J’ai été vraiment surprise de recevoir cette distinction. Je ne m’attendais aucunement à ça», avoue Frédérique Poitras. «Je n’ai jamais travaillé en fonction d’avoir un prix. J’ai toujours travaillé parce que j’aime ça. Je suis une personne qui va entreprendre plusieurs choses pour réaliser de nouveaux défis.»

Le prix du matelot de l’année de la réserve navale Canada est remis à un marin qui démontre en tout temps «une tenue, un comportement et un professionnalisme exemplaire», selon les critères d’évaluation. En plus de s’impliquer dans sa communauté et au sein de son unité de façon remarquable, le marin qui reçoit ce prix fait preuve du «sens de l’initiative, d’intégrité, de leadership, de dévouement, de persévérance et d’une bonne forme physique».

Le matelot de 1re classe Frédérique Poitras occupe les fonctions de manœuvrière au sein du NCSM Radisson. Elle est à la barre des petites embarcations. Elle doit bien sûr savoir bien naviguer, mais aussi utiliser les différentes armes qu’elle a à sa disposition.

Le matelot de 1re classe Frédérique Poitras a reçu le prix du marin de l’année du matelot-chef Stephanie MacAndrew du NCSM Star, la précédente récipiendaire du prix. On reconnaît derrière le commodore Mike Hopper, commandant de la Réserve navale du Canada.

«Frédérique Poitras est première de classe dans tout ce qu’elle fait. Et elle demeure très humble. C’est une étudiante hors pair, c’est une membre qui rassemble les jeunes de l’équipage», mentionne le commandant du matelot de l’année au Canada.

Implanté sur l’île Saint-Christophe dans le delta de la rivière Saint-Maurice, le NCSM Radisson regroupe des marins de différents métiers qui peuvent être déployés lors d’opérations dans les eaux canadiennes et outre-mer. Et ces dernières années, plusieurs marins de Trois-Rivières se sont portés volontaires pour aider la population lors des inondations printanières ou aller prêter main-forte aux professionnels de la santé dans les CHSLD lors de la première vague de la pandémie.

«Nous n’étions pas nécessairement préparés à ce type d’interventions, mais lorsque les inondations sont survenues, nous avons rapidement répondu à l’appel du gouvernement», mentionne le capitaine de frégate Kévin Jutras qui avoue que la capacité des membres de son unité à s’adapter aux situations d’urgence a encore été prouvée le printemps dernier.

«On se préparait encore pour des inondations, mais ça s’est transformé en opération LASER pour les CHSLD. Encore une fois, on a dit go, on y va. Et on ne pensait plus du tout à la coupe, nous étions passés dans un tout autre mode.»

L’unité est aussi composée de marins volontaires, motivés et talentueux à bien des égards, selon leur commandant. Voyant le potentiel de ses troupes, le capitaine de frégate Kévin Jutras a déposé la candidature de son unité pour la Coupe du Commodore remise à l’unité qui a démontré «le meilleur rendement général, le meilleur leadership et le meilleur moral, et qui a contribué le plus à la réalisation du rôle et de la mission de la Réserve navale».

Le matelot de 1re classe Frédérique Poitras.

«Je crois que c’est la seule fois de l’histoire de la Réserve navale en 100 ans que le prix de la meilleure unité et du meilleur matelot sont remis au même endroit», mentionne le commandant du NCSM Radisson très fier de cette réalisation.